Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le LPP booste le marché de l’assurance-crédit

  Voilà un secteur qui pâtit des effets de la crise. Après une croissance quasi-nulle en 2016, le marché des assurances a enregistré une baisse de 3,2 % de son chiffre d’affaires au premier semestre 2017. Selon la dernière note de conjoncture du Conseil national des assurances (CNA), la filière a réalisé un chiffre d'affaires de 70 milliards de dinars au 1er semestre 2017, contre 72,2 milliards de dinars  une année plus tôt. Certains secteurs arrivent tout de même à tirer leur épingle du jeu en enregistrant de fortes croissances comme le marché de l’assurance-crédit. A contrario, le segment dommage largement dominé par l’assurance automobile souffre du ralentissement du marché des quatre roues. Selon le bilan du CNA,  le marché de l’assurance-crédit a connu un bond en ce début d’année 2017 avec une hausse de près de 39% en variation annuelle. Une hausse fulgurante justifiée, selon le Conseil,  par une augmentation de 47 % du chiffre des compagnies d’assurance sur les opérations de crédit hypothécaire  et ce, notamment grâce à la multiplication des crédits immobiliers accordés par le Crédit populaire d'Algérie (CPA) dans le cadre du programme Logement public promotionnel (LPP). Le CNA explique également l’évolution de ce segment d’assurances par la hausse du chiffre d'affaires des assurances des crédits à l’exportation (+45%) et des crédits domestiques (+26,7%), notamment grâce à la relance du crédit à la consommation. Pour ce qui est du segment assurance des personnes, celui-ci a connu une certaine stabilisation du chiffre d’affaires lequel a atteint 6,74 milliards DA, contre 6,73 milliards DA une année auparavant soit une légère évolution de 0,3%. Il faut cependant préciser que le chiffre d’affaires du marché des assurances a été tiré vers le bas par le segment dommages qui a prédominé sur le secteur. La Branche dommage qui représente 88,1 % du produit des assurances a enregistré un chiffre d’affaires de 61,6 milliards de dinars contre 64,14 milliards DA en 2016, soit un recul de 4%. C’est le segment automobile qui a fortement marqué ce recul, avec une chute de 4% de son chiffre d’affaires. Pour ce qui est de la branche Incendie et Risques Divers (IRD), elle a réalisé un chiffre d’affaires de 22,4 mds DA. Il est cependant constaté que dans les IRD, les assurances contre les effets des catastrophes naturelles (Cat-Nat) a fortement régressé (-23,1%). Enfin et s’agissant des risques agricoles, ils ont affiché une nette régression de plus de 27% avec un chiffre d'affaires de 1,36 mds DA (contre 1,9 mds DA).  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *