Le douanier qui a arrêté Ali Haddad limogé puis réintégré

Ramdane Bourenane, le douanier ayant contribué à l’arrestation d’Ali Haddad a été limogé puis réintégré. L’information avait été rapportée dimanche par nos confrères du quotidien « Liberté ». L’inspecteur vérificateur des douanes « qui a contribué à l’interpellation du puissant homme d’affaires Ali Haddad au poste frontalier d’Oum Tboul, le 31 mars dernier, a été relevé de ses fonctions ». Une information vite démentie par la Direction des douanes de la wilaya d’Annaba qualifiant l’information de rumeur. En réalité, M. Ramdane Bourenane avait réellement été suspendu. Mais face à la pression médiatique, celui-ci a vite été réintégré. Petit rappel des faits, Ali Haddad a été interpellé dans la nuit du samedi 31 mars au dimanche 1er avril à 3h00 au niveau du poste frontalier d’Oum Tboul, non pas par la police des frontières dont c’est le rôle, mais par Ramdane Bourenane, douanier de son état. Celui-ci a vite fait face à l’ire de ses supérieurs, qui, ne pouvant lui reprocher cette arrestation, l’accusent de faux et usage de faux dans un cas de Titre de passage douanier (TPD) pour un véhicule importé, en 2017, sous licence Moudjahidine. Il devient clair à la lumière de cette affaire, que la fuite de M. Haddad avait été planifiée si ce n’est l’intervention du douanier en question.

2 pensées sur “Le douanier qui a arrêté Ali Haddad limogé puis réintégré

  • 9 avril 2019 à 16 h 29 min
    Permalink

    Il faut limoger le responsable supérieur du courageux douanier qui a arrêté le TRAÎTRE voleur Haddad. Ce courageux douanier PATRIOTE mérite d’être promu par sa hiérarchie et UNE médaille d’or du courage. VIVE L ALGÉRIE ET VIVE la jeunesse ALGÉRIENNE

    Répondre
  • 9 avril 2019 à 16 h 27 min
    Permalink

    Si ce douanier n’a reçu aucune instruction venue d’un camp adverse, je dis bravo à son courage. Il nous faut des hommes pareils intègres pour améliorer l’image de l’Algérie. Il mériterait une augmentation de grade et que celui qui l’a limogé soit limogé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *