Le clan Bouteflika quitte la résidence de Zéralda, Saïd convoqué par la justice

La famille Bouteflika aurait quitté la résidence de l’État, à Zeralda qu’occupait le clan. Les quatre membres de la famille, dont les deux sœurs Bouteflika ont dû libérer la villa, au courant de cette semaine, à la suite de « sommations » de l’ANP, rapporte le journal arabophone Asharq al awsat. Les Bouteflika seraient retournés à la villa maternelle située à El Biar à proximité du domicile d'Abdelaziz dont le mandat présidentiel est venu à terme, le 28 avril passé. Devenue le véritable siège de la présidence de la République et centre de décisions, la villa présidentielle de Zeralda a longtemps reflété puissance, peurs et craintes. Le même journal, citant une source sécuritaire, affirme que les Bouteflika sont frappés d’une interdiction de quitter le territoire (ISTN). La même source affirme que le frère cadet du président déchu, Saïd Bouteflika, à qui il a été mis fin aux fonctions de conseiller à la présidence de la République, sera bientôt convoqué par la justice. Pour rappel, Saïd et Zhor Bouteflika avaient été nommés par un décret non publiable sur le Journal Officiel.

3 pensées sur “Le clan Bouteflika quitte la résidence de Zéralda, Saïd convoqué par la justice

  • 2 mai 2019 à 21 h 08 min
    Permalink

    satannique famille de m…………………..erde. je ne trouve pas les mots pour cette racaille…

    Répondre
  • 1 mai 2019 à 9 h 49 min
    Permalink

    Que le diable emporte avec lui ce clan satanique et obscurantiste…..Que l’enfer éternel leur soit réservé.

    Répondre
    • 1 mai 2019 à 18 h 07 min
      Permalink

      Si lil était temps ? Nous sommes qqpart tous responsables d’avoir laissé le sort de notre pays aux mains de SON PIRE ENNEMI !! Il a pourri la société et s’est arrangé pour nous miner le terrain avant de partir !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *