Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’appel à la grève générale largement suivi

L’appel à la grève générale lancé sur les réseaux sociaux, a diversement été suivi aujourd’hui. A Alger, les réseaux de transports en commun étaient paralysés. Les bus étaient à l’arrêt et les stations désertes. Pas de métro, ni de tramway, non plus. Les personnels de la SNTF ont également largement suivi l’appel à la grève. Aucun train, ne circulait ce matin à Alger. Les écoles lycées et universités étaient fermés les commerçants du centre-ville ont décidé de baisser le rideau dès le matin, ce ne fut pas le cas dans l’ensemble des quartiers de la capitale.

L’appel à la grève a néanmoins été massivement suivi dans d’autres villes du pays, à l’image d’Annaba, Béjaïa et Tizi Ouzou avec des commerces et des administrations fermés et des transports paralysés. Les ports de Béjaïa, de Djendjen (Jijel) et de Skikda ont également touché par la grève, ainsi que de grandes entreprises nationales. C’est ainsi que l’appel a été massivement par les employés des entreprises de la zone industrielle de  Rouiba, la SNVI notamment. Il a touché les structures du groupe Cevital, ainsi que la zone industrielle de Bordj Bou-Arréridj, Constantine et Tiaret. Algérie Télécom,  La Sonelgaz et Sonatrach ont également été touchées par la grève. Les personnels d’agence de Sonelgaz ont débrayé, tandis que certaines structure administratives de la plus grande entreprise africaine, de même que les structures pétrolières de Béjaïa. Selon les réseaux sociaux, les travailleurs des bases pétrolières de Hassi Messaoud, Hassi R’mel, Hassi Berkine et In Amenas ont également répondu à l’appel à la grève et ont quitté leurs postes.

 

إضراب عمال حاسي مسعود حاسي رمل حاسي بركين عين امناس هذا هو الاضراب الذي يأتي بنتيجة

إضراب عمال حاسي مسعود حاسي رمل حاسي بركين عين امناس هذا هو الاضراب الذي يأتي بنتيجة

Publiée par Si sur Dimanche 10 mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *