Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’ANP savait dès le début de la crise qu’un complot se tramait en secret contre l’Algérie

Le Général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a affirmé, mercredi, à Tamanrasset que l'ANP savait, "dès le début de la crise, qu’un complot se tramait en secret contre l’Algérie" et avait "élaboré une stratégie efficiente" pour y faire face, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). "Je voudrais, de prime abord, indiquer que nous savions, dès le début de la crise, qu’un complot se tramait en secret contre l’Algérie et son peuple, nous avons dévoilé ses tenants et aboutissants au bon moment, de même que nous avons élaboré une stratégie efficiente exécutée par étapes, conformément à ce que nous permettent la Constitution et les lois de la République", a-t-il indiqué dans une allocution d’orientation diffusée à l’ensemble des unités de la 6ème Région via visioconférence. "Nous avons fait face à ce dangereux complot qui visait à détruire notre pays, et le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire a décidé, de par sa responsabilité historique, de faire face à la bande et avorter ses desseins abjects. Nous nous sommes engagés devant Allah et la patrie, à accompagner le peuple et les institutions de l’Etat et nous avons tenu parole", a-t-il soutenu. Il a souligné que "nous avons adopté, en nous adressant aux fidèles citoyens de cette chère patrie, un discours clair et franc, tel que nous l’a appris notre glorieuse Révolution de libération". Le Général de Corps d’Armée a affirmé que "tous nos discours émanant du principe du patriotisme, dans son concept global, et sont imprégnés de constance dans la sincérité de l’orientation que le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire n’a eu de cesse d’exprimer à l’opinion publique nationale, tout particulièrement, à chaque fois que l’occasion se présente". Selon lui, "le peuple s’est, ainsi, rallié à son armée tel un seul homme. Cette position, marquée par la communion, la solidarité et la compréhension commune de ce qui se passe dans le pays, restera gravée dans l’histoire". "Nous remercions Allah, nous avons préservé ensemble les institutions de l’Etat et sauvegardé leur bon fonctionnement. Ces institutions qui ont pu réaliser, en un laps de temps, des résultats notables, qui ont contribué à rassurer le peuple et à instaurer un climat de confiance mutuelle",a-t-il ajouté. APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *