L’Algérie condamne « énergiquement » le raid contre l’Ecole militaire de Tripoli

L'Algérie a condamné "énergiquement" le raid ayant ciblé l'Ecole militaire de Tripoli en Libye, appelant à faire prévaloir l'intérêt suprême et à un retour rapide "au processus de dialogue national inclusif dans ce pays frère et voisin", indique lundi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. "L'Algérie condamne énergiquement le raid contre l'Ecole militaire de la capitale libyenne Tripoli ayant fait plusieurs victimes et considère que de tels actes, quelles que soient les parties impliquées, attisent la haine et aggravent davantage la crise", précise le communiqué. L'Algérie réitère "son refus absolu de toute ingérence étrangère en Libye et appelle toutes les composantes et parties libyennes à faire prévaloir l'intérêt suprême et à un retour rapide "au processus du dialogue national inclusif pour parvenir à des solutions à même de faire sortir ce pays frère et voisin de la crise dont il souffre et de construire un Etat d'institutions où le peuple libyen souverain vivra en paix et en sécurité et jouira de la stabilité au sein d'un seul et même pays". APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *