La rue dit encore une fois « NON » au 5ème mandat

Les Algériens ont marché ce vendredi 01 mars. Comme un seul homme et pour la deuxième fois en une semaine, le peuple, dans toute l’Algérie, a tenu à répondre à ses détracteurs. Ils etaient des millions à sortir battre le pavé, pour dire encore une fois « Non au 5eme mandat ». Le message de la rue était adressé, ce vendredi saint au pouvoir, honni et désavoué et à Ouyahia qui prédisait, devant les membres de la chambre basse, que cette marche « débuterait par des roses mais finirait dans le sang comme en Syrie ». Les rues d’Alger grouillaient de monde, jeunes, vieux, hommes, femmes et enfants. Des bébés, dans les bras de leur papas, avaient pris part à cette manifestation à leur façon innocente, plongés dans les bras de Morphée. Une bien belle façon d’imposer leur présence et défendre leur avenir. Même des personnes aux besoins spécifiques, en fauteuil roulant ou sur béquilles ont tenu à prendre part à cette immense protesta. Les leitmotive sonnent comme un glas, le  message est clair. Il est adressé aux Bouteflika, à Ouyahia et aux promoteurs du 5eme mandat que la vox populi rejette en scandant « Ya Bouteflika, Ya Saïd Makanch el khamsa (Bouteflika et Saïd pas de 5eme mandat)», « Ya serrakine klitou leblad (Voleurs, vous avez bouffé le pays) » et « Djazair horra democratia (Algérie libre et démocratique)». La sentence est clémente puisque les Algériens exigent à peine le départ de ce regime. Ce dernier, ne semble pas entendre raison en dépit de ces avertissements et comptent toujours aller au bout de sa logique. A moins d’une « reprise de conscience », et le retrait de la candidature du president Abdelaziz Bouteflika, les prochaines 48 heures, délais légaux impartis par la loi pour le dépôt de candidature au niveau du conseil constitutionnel, risquent de voir une montée de la protesta.

Rue Didouche Mourad, Audin et place Audin, Alger, 01 Mars 2019, il etait 14h30

Publiée par Azzedine Belferag sur Vendredi 1 mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *