La BADR a financé plus de 2.000 projets en 2017

Pas moins de 2.086 projets d’investissement ont été financés depuis janvier 2017 dans la wilaya d’Adrar par la banque locale d’agriculture et de développement rural, a-t-on appris mardi auprès de la direction régionale de cette institution bancaire. Portant sur diverses formules de crédits accordés aux activités agricoles et pour le montage de micro-entreprises, l’opération a permis le financement, au titre de la formule ‘‘Ettahadi’’ de 265 dossiers d’investissement agricole pour un montant de plus de 2,3 milliards DA, dont la céréaliculture s’est taillée la part du lion, eu égard à l’importance stratégique de cette filière, avec 1,5 milliard DA, a expliqué le directeur de la BADR, Mohand Ibersane . Un montant de plus d’un (1) milliard de dinars a également été consenti au titre des prêts R’fig pour le financement de 114 dossiers d’investissement dans les filières de la céréaliculture, la culture des tomates et l’aviculture, a-t-il ajouté. Ces contributions financières, accordées au développement de la céréaliculture, ont donné lieu à l’extension des surfaces agricoles de 3.841 ha la saison dernière à 4.748 ha cette saison, en plus de la création de 342 emplois. S’agissant du crédit-bail (leasing), il est fait état du financement d’un total de 42 dossiers d’investissement et d’acquisition d’équipements et matériels agricoles pour l’encouragement de l’agriculture mécanisée et la promotion de la productivité. Pour ce qui est du financement de projets montés par les jeunes au titre des différents dispositifs de soutien à l’emploi, la BADR d’Adrar a dégagé une enveloppe de plus de 5,1 milliards DA pour le financement de 1.665 dossiers d’investissement, ayant généré 3.791 emplois. Les dossiers financés sont versés en majorité dans les activités agricoles (711 dossiers) et les services (650 dossiers), a-t-il fait savoir. Le même responsable a évoqué aussi les facilités et mesures incitatives liées à la garantie des prêts accordés par la BADR, qui a suscité l’intérêt de près de 90% des agriculteurs de la région pour tirer avantage de la réduction de 50% sur la souscription de l’assurance accordée aux céréaliculteurs. Le guichet unique de la BADR, ouvert depuis deux ans au niveau de la coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) d’Adrar, a permis de venir en aide aux agriculteurs en leur épargnant les déplacements vers d’autres organismes pour des fins d’examen et d’études de leurs dossiers, a-t-il ajouté. La direction régionale de la BADR envisage, dans le cadre de son plan d’action visant le rapprochement de ses prestations des  clients, d’ouvrir au début de 2018 deux antennes d’agences au niveau des communes de Zaouiet-Kounta et Ougrout, au sud et au nord d’Adrar respectivement, pour accompagner le développement des activités agricoles dans ces collectivités. M. Ibersane a estimé que ces démarches permettront le renforcement et la promotion des prestations bancaires ayant connu une célérité de traitement des dossiers d’investissement ne dépassant pas les 48 heures, du dépôt à l’approbation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *