Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

LA BA AU SECOURS DES BANQUES

    Chose promise, chose due. La Banque d’Algérie vient de publier une instruction fixant les règles et procédures régissant les opérations de réescompte d’effets publics, de réescompte d’effets privés, d’avances et crédits aux banques et établissements financiers. Autrement dit, il s’agit des règles de refinancement des banques de la place par la BA. Une mesure qui intervient dans un contexte de crise marqué par la contraction des ressources bancaires, laquelle pourrait bien être accentuée dans le sillage de l’emprunt obligataire national. Dans ce sillage la Banque centrale s’autorise en tant que prêteur en dernier recours, de réescompter, entre autres, les bons du trésor à court terme ainsi que les bons du trésor à moyen terme d’une durée de deux à cinq ans. L’opération concerne aussi toute séries d’effets publics et privés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *