Kia ferme son usine de Batna

Gloviz Kia vient de décider de la fermeture de son usine de Batna, jusqu’à nouvel ordre. Le groupe explique dans un communiqué, que l’entreprise traverse des difficultés financières, dans le sillage du non renouvellement des décisions techniques. Elle a ainsi eu recours au travail à temps partiel, dans un premier temps. Une décision qui s’appuie sur les dispositions règlementaires prévues par l’article 6 du Décret exécutif 09-94 du 26 mai 1994 lequel permet aux entreprises de recourir à ce genre de dispositifs. Un dispositif qui devait permettre de sauvegarder les emplois. Or, Gloviz a décidé cette semaine de raccourcir, encore plus les temps de travail, en raison de la dégradation de la situation financière. Une décision qui suscité la grogne des employés. À ce propos la direction de Gloviz Kia annonce avoir décidé de « suspendre les activités de l’unité de montage de véhicules de marque Kia jusqu’à nouvel ordre ».  Une décision motivée, selon l’entreprise, à la réaction de certains travailleurs au recours au temps partiel, et qui « n’a pas été rejetée par de certains agitateurs attachés à leurs intérêts personnels au détriment de ceux de l’ensemble des travailleurs ». Rappelons que le groupe Global qui gère l’unité Gloviz Kia est administré depuis le mois de septembre dernier par un administrateur désigné par la Justice, suite à l’incarcération du patron du groupe privé Hacène Larbaoui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *