Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Justice : plusieurs ministres et des walis interpellés

 La semaine qui pointe promet d’être riche en événements. Elle sera fort animée par les interpellations qui cibleront d’anciens ministres et ex-walis impliqués dans des affaires de corruption. Le glaive de la Justice sera une nouvelle fois brandi. Une longue liste d’anciens pontes à l’instar de l’ex-ministre des Travaux publics, Amar Ghoul qui sera prochainement appelé à la barre pour comparaître devant la Cour suprême tout comme les ex-sénateurs qui ont renoncé à leur immunité parlementaire, Saïd Barkat et Djamel Ould Abbes dont les deux fils sont eux aussi impliqués, dans des affaires douteuses. L’un des fils Ould Abbes, El Wafi est toujours en fuite à étranger. Viendra aussi le tour d’Abdelkader Bouazghi, l’ex-ministre de l’Agriculture et de son homologue, l’ancien ministre de l’Industrie Abdesselam Bouchouareb, qui, pour rappel sont tous les deux en fuite à l'étranger et contre lesquels un mandat d’arrêt international sera lancé dans le cas où ils ne se présenteraient pas à la justice algérienne. Un autre ancien ministre des Transports, Amar Tou en l’occurrence, sera probablement convoqué par la Justice au courant de la même semaine qui verra l’interpellation de l’ancien ministre des Finances, Karim Djoudi. Le député, Boudjemaa Talai, un des barons d’Annaba et qui fait l'objet d'une demande de levée de l'immunité parlementaire transmise au bureau de l’APN, sera lui aussi présenté à la Justice pour des accusations en rapport avec sa qualité de ministre des Transports. Des walis seront aussi convoqués par la Justice, il est question de l'ancien wali d'Alger, Abdelkader Zoukh et de l’actuel wali d’El Bayadh Mohamed Djamel Khanfar. Fait curieux, trois des ministres rattrapés par la Justice avaient présidé aux destinées du ministère des Transports. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *