Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Incarcération de Rebrab : Cevital réagit

Le Groupe Cevital vient de réagir à l’incarcération du P-DG Issad Rebrab. Celui-ci a publié un communiqué ce soir où il  déroule l’historique des évènements. Le groupe Cevital exprime ainsi son « étonnement face cette mesure inattendue ». Et d’ajouter qu’il ne s’agit là « ni d’affaire de corruption, ni de détournement, ni de dilapidation de deniers publics. Des pratiques qui sont contraires à notre éthique et à nos valeurs ». Le groupe Cevital précise qu’il s’agit là d’une affaire qui « concerne uniquement une des nombreuses filiales de Cevital, la société EvConIndustry, est basée à notre connaissance sur des allégations de fausses déclarations, de surfacturation et d’importation de matériel usagé, objet d’une plainte des services des Douanes algériennes datant de 2018 ». Selon le groupe dirigé par Issad Rebrab, « cette plainte a été déposée sur la base d’une seule et unique expertise, effectuée à la demande de la Direction des Douanes. Comme la loi nous le permet, nous nous sommes adressés au tribunal d’Alger pour la désignation d’un nouvel expert. Le tribunal nous a accordé ce droit, mais les services des douanes ont fait appel. Pourtant, cette contre-expertise aurait certainement permis d’apporter davantage d’éléments d’appréciation sur la valeur des équipements. Malgré cette réticence inexplicable des services des douanes, nous avons introduit auprès du tribunal une autre demande pour un nouvel expert. Elle est toujours en cours de traitement. » Le groupe reprend ainsi sa litanie estimant être « victime de blocages injustes depuis des années » et réaffirme que « ces équipements de dernière technologie ont été fabriqués exclusivement et sur mesure pour un projet inédit de production d’eau-ultra-pure et de traitement des eaux (EvCon). Nous tenons à rappeler que ces équipements, acquis sur fonds propres, sont bel et bien neufs et que la valeur déclarée correspond à leur valeur réelle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *