Inauguration d’une nouvelle station de compression et de réinjection de gaz à Hassi Massaoud

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a inauguré lundi à Hassi Massaoud, une nouvelle station de compression et de réinjection de gaz, d'une capacité de production de 24 millions de m3 par jour. Appartenant à la Compagnie nationale des hydrocarbures (Sonatrach), cette nouvelle station est implantée au nord de la Zone du complexe industriel Naili Abdelhalim (ZCINA), situé à six (6) kms de Hassi Messaoud. Elle permettra l’augmentation de la production du pétrole brut par l’injection du gaz traité jusqu’à 16 millions de m3/j à travers une nouvelle boucle de gaz-lift de diamètre 20’ qui alimente 15 postes de détente, a expliqué le directeur d’exploitation de cette station, Abdelaziz Amokrane. Elle permet également le maintien de la pression du gisement du champ par la réinjection d’un volume de 8 millions m3/j de gaz de haute pression via deux pipelines de diamètre 14’ et 15’, selon le même responsable. D'un montant global 50 milliards de dinars (635 millions de dollars) la réalisation des installations de ce projet de Sonatrach a été effectuée par l`indien Dodsal Engineering and Construction avec le recourt à plusieurs entreprises algériennes sous-traitantes, dont Cosider. Les travaux avaient débuté en 2014, tandis que la réception provisoire de l’installation s’est effectuée le 15 janvier 2020. La main d’œuvre utilisée durant la construction a été de 2.779 employés, dont 1.828 algériens soit 66% du total. Plus de 72% des employés étaient issus de la wilaya d’Ouargla. Actuellement, cette station est opérée par 107 agents en emploi direct avec le système 4*4. Le personnel opérationnel en exploitation est composé de 40 agents, dont 8 ingénieurs et 32 techniciens, celui de la maintenance compte 39 agents, dont 15 ingénieurs et 24 techniciens, les agents du HSE sont, quant à eux, au nombre de 28, dont 2 ingénieurs et 26 techniciens. M.Djerad a entamé en début d’après-midi une visite de travail à Hassi Massaoud à la tête d’une importante délégation, composée du ministre de l'Intérieur, des Collectivités Locales et de l'Amenagement du Territoire, Kamel Beldjoud, ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, du P-dg de la Société nationale des hydrocarbures (Sonatrach), Toufik Hakkar, le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Salim Labatcha, ainsi que plusieurs responsables centraux et locaux. Peu avant midi, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a présidé la cérémonie d'acquisition par Sonatrach de trois méthaniers au niveau du port d'Alger. Il a ensuite inauguré les unités de production de la raffinerie de Sidi Arcine à Baraki (Alger) après l'achèvement des travaux de sa réhabilitation. La visite du premier ministre entre dans le cadre de la célébration, le 24 février, du double anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures en 1971 et de la création de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) en 1956. APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *