Importations : assainissement du régime des licences en 2018

Le nouveau ministre du Commerce, M. Mohamed Benmeradi a annoncé jeudi à partir de la wilaya de Djelfa un assainissement du régime des licences d'importations. Lors d’un point de presse animé en marge d’une visite   sur le marché de gros de fruits et légume d’Ain Oussara, le ministre a expliqué que le régime des licences d’importation concerne 22 produits dont la limitation à l’import n'impacte pas sur le marché national et la productivité locale. Une déclaration qui tend à mettre un terme à toutes les turpitudes induites par l’élargissement systématique du régime des licences à l’ensemble des biens de consommation sous le gouvernement Tebboune. Le régime des licences ne restera figé pour autant. M. Benmeradi a annoncé dans ce sens que son département ministériel travaille en collaboration avec d'autres secteurs concernés, dont l'agriculture et l'industrie notamment, en vue d'examiner la possibilité de retirer certains produits et contingents de cette liste en 2018.  Il s’agit aussi d’y rajouter certains produits, de luxe notamment et dont la limitation n’aura aucun impact sur le marché ou sur la production nationale. Interrogé à propos des licences d'importation de véhicules, le ministre a déclaré que le dossier est programmé à l'étude, mais n'a pas encore été examiné par son département ministériel. Invité à s’exprimer sur la pertinence du recours des pouvoirs publics aux financements non-conventionnels et son impact sur l’inflation et le marché, M. Benmeradi a tenté de rassurer l’opinion en indiquant que l’argent que la Banque d’Algérie  va injecter restera dans le circuit formel. « C’est de l’argent qui va entrer dans le circuit officiel. Il va permettre de combler en partie les déficits. Il permettra aussi, le renflouement des banques primaires grâce au rachat par la Banque d’Algérie des dettes du Trésor auprès de ces banques et de financer ainsi l’économie », a-t-il déclaré aux journalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *