Importation des véhicules de moins de 3 ans : quelques semaines encore à attendre !

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig s’est exprimé aujourd’hui sur le dossier des véhicules de moins de trois. Au cours d’une conférence de presse tenue à l’issue de la réunion nationale des cadres du secteur, le ministre a indiqué que l’imploration de véhicules d’occasion doit se faire sous conditions. « La loi de Finances 2020 autorise certes l’importation des véhicules d’occasion de moins de trois ans, mais cela ne veut pas dire que l’on doit ouvrir tous les ports dès le 1er janvier ». M. Rezig explique que le gouvernement a autorisé l’importation de ces véhicules pour améliorer la situation du marché automobile. Mais que celle-ci induit certains risques. « L’Algérie ne doit pas devenir la décharge des véhicules venus de l’étranger », explique-t-il. Et d’ajouter que certaines conditions et garanties doivent être mises en place afin d’éviter toute dérive et pour que cette disposition atteigne les objectifs. Pour se faire, un comité intersectoriel travaille actuellement sur les dispositions à prendre pour définir les modalités financières et pratiques de la chose, explique encore le ministre. Celui-ci estime qu’il ne faut pas se précipiter et laisser le comité intersectoriel travailler. « Le consommateur algérien a attendu cette disposition des années, il peut encore patienter un mois ou deux ! », conclut-il.  

2 pensées sur “Importation des véhicules de moins de 3 ans : quelques semaines encore à attendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *