Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Hydrocarbures : baisse de 6 % des volumes exportés

  Le secteur des hydrocarbures continue d’enregistrer des contre-performances, malgré une légère reprise en 2016. Selon les chiffres de la Banque d’Algérie font part d’une baisse de 6 % des volumes d’hydrocarbures exportés au premier semestre de 2017. Selon la note de conjoncture semestrielle de la BA, les quantités d’hydrocarbures exportées, exprimées en tonnes équivalent pétrole (TEP), ont augmenté de 11,05 % entre le premier et le second semestre 2016 mais ont baissé de près de 6 % au premier semestre 2017 par rapport au second semestre de 2016.  La reprise des cours du brut a, toutefois, permis  de compenser la baisse des volumes exportés, et même d’augmenter les revenus issus de l’exportation des hydrocarbures. Selon l’autorité monétaire, les exportations d’hydrocarbures en valeur ont très légèrement augmenté, passant de 15,45 milliards à 16,12 milliards de dollars entre ces deux périodes, soit une hausse de 4,36 %. Cependant, comparées au premier semestre de 2016, l’augmentation des recettes d’exportations d’hydrocarbures du premier semestre 2017 s’élève à 29,3 %.
Les importations de carburants en légère hausse
Sur le registre des importations de carburant, la BA fait part d’une légère hausse de la facture au cours du premier semestre 2017. Elle précise que les importations du groupe « énergie » qui avaient atteint des pics de plus de deux milliards de dollars, en moyenne semestrielle, en 2013, ont diminué depuis pour se stabiliser à hauteur de 600 millions de dollars, en moyenne semestrielle, en 2016 et augmenter à 744 millions de dollars au premier semestre de 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *