Gaid Salah salue la vive réaction du peuple algérien face à la tentative d’ingérence du Parlement européen

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, a salué, mardi, à l'occasion de sa visite de travail et d'inspection à la 2ème Région militaire à Oran, la vive réaction du peuple algérien qui a exprimé son rejet "catégorique" des tentatives d'ingérence du Parlement européen dans ses affaires internes, soulignant que "le fort élan populaire et les marches pacifiques qu'a connus dernièrement notre pays reflètent la force de la volonté populaire de surmonter cette phase sensible" que connait l'Algérie. "Le fort élan populaire et les marches pacifiques qu’a connus dernièrement notre pays, reflètent la force de la volonté populaire de surmonter cette phase sensible de son histoire et augurent d’un dénouement éminent de la situation et que l’Algérie atteindra son havre de paix, grâce à la détermination du peuple algérien, à travers tout le territoire national, à participer en force à la prochaine échéance présidentielle du 12 décembre 2019 et à son adhésion avec son Armée Nationale Populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de Libération Nationale (ALN), en soutenant sa position sincère et dévouée avec une foi et une conviction totales en la justesse de son approche rationnelle et objective pour surmonter cette phase que traverse le pays, cette approche constructive qui n’a d’autre objectif que de servir l’intérêt suprême de la nation, et de préserver sa sécurité et la quiétude de son peuple", a déclaré le Chef d'état major lors de sa rencontre avec les cadres et les membres de la 2ème RM dans son allocution d'orientation suivie via visioconférence par toutes les unités de la Région. "Ce peuple authentique qui a accueilli favorablement les positions clairement exprimées par l’institution militaire depuis le début de la crise à ce jour et qui l’estime à sa juste valeur, partant de la grande confiance qu’il a en son armée, déterminée à poursuivre résolument ses missions, quelques soient les circonstances, considérant que cette armée- dont le souci majeur notamment en ces circonstances particulières que vit notre pays, est de préserver l’Algérie, terre et peuple, et sauvegarder sa stabilité, son indépendance et sa souveraineté nationale- est une armée qui mérite tout le respect, la considération et le soutien", a-t-il précisé. "Ce peuple dont nous sommes issus, que nous connaissons parfaitement et estimons à sa juste valeur, a constamment su comment faire face à toutes les adversités, aussi grandes qu'elles soient, grâce à son dévouement et sa fidélité à ses principes nationalistes et ses valeurs ancestrales, ainsi que grâce à l'accompagnement de l'institution militaire, qui a adopté une stratégie clairvoyante et judicieuse, et s'est attelée à la mettre en œuvre par étapes, en parfaite harmonie avec les revendications et les attentes de ce vaillant peuple", a-t-il affirmé. "Le voila aujourd'hui qui répond à ces tentatives désespérées à travers ses marches massives, dans tout le pays, et se tient debout tel un seul homme, avec toutes ses franges. Il a donné ainsi les plus merveilleuses images de solidarité, de soutien et de cohésion, rejetant catégoriquement la tentative du parlement européen de s'ingérer dans les affaires internes de son pays, donnant ainsi au monde entier une leçon dans le véritable patriotisme", a poursuivi le Général de corps d'Armée. Et d'ajouter: "Et c'est là que réside l'importance de la prochaine échéance électorale, car elle représente en réalité un parachèvement irrévocable du parcours du 1er novembre 1954". A ce propos, il a rappelé avoir "dit lors de mon intervention devant les cadres et les personnels du Commandement des Forces Aériennes le mercredi 27 novembre passé, voire dans des occasions précédentes, que ce peuple authentique, qui est parfaitement conscient de la gravité des machinations qui se trament dans les laboratoires de la conspiration à l'étranger et des modes de trahison et de félonie à l'intérieur, lorsque la bande a fait appel à des parties extérieures". "J'ai dit que ce peuple saura répondre en temps opportun, à toutes les tentatives d'ingérence dans ses affaires internes. Le voila aujourd'hui qui répond à ces tentatives désespérées à travers ses marches massives, dans tout le pays, et se tient debout tel un seul homme, avec toutes ses franges. Il a donné ainsi les plus merveilleuses images de solidarité, de soutien et de cohésion, rejetant catégoriquement la tentative du parlement européen de s’ingérer dans les affaires internes de son pays, donnant ainsi au monde entier une leçon dans le véritable patriotisme, et affirmant que l'Algérie possède des hommes et des femmes, qui sont capables de la défendre, car ils appartiennent tout simplement au peuple des miracles qui connait le sens de la souveraineté nationale et l'estime à sa juste valeur, car elle a été acquise au prix des sacrifices des millions de vaillants martyrs", a-t-il soutenu. Le peuple algérien "saura également comment répondre à tous ses détracteurs qui complotent contre sa patrie, en se dirigeant massivement le 12 décembre prochain aux urnes afin d'élire un président de la République en toute intégrité, liberté et démocratie, pour que ce soit là une réponse vigoureuse et civilisée et telle une gifle cinglante à tous ceux qui s'attaquent à l'Algérie, dont la force est égale à celle que nos vaillants ancêtres leur ont infligée depuis le début du colonialisme français en Algérie en 1830, lors des héroïques résistances populaires continues, passant par la glorieuse Révolution de libération jusqu'à l'indépendance. Ils ont donné à l'occupant tyrannique une bonne leçon sur le patriotisme, l'attachement à la patrie, le refus de l'asservissement quels que soient les sacrifices. Ils ont prouvé aux traîtres et inféodés que leur destin n'est que honte et opprobre. En effet, le pays est cher et précieux et ne peut être marchandé quel que soit le prix", a affirmé le vice-ministre de la Défense nationale. Le Général de corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah a ajouté que "l'Algérie avec de telles caractéristiques et toutes ses grandes ambitions et l'avenir qui sied à sa grandeur et auquel elle aspire, c'est l'Algérie que le Haut Commandement de l'Armée nationale populaire s'honore, aujourd’hui et chaque jour, d'accompagner, en étant pleinement consciente du sens des incommensurables sacrifices qu'ont consentis nos ancêtres afin de façonner l'histoire nationale glorieuse de l'Algérie, qui constitue le phare qui guide les plus dévoués de ses enfants". "Et c'est là que réside l'importance de la prochaine échéance électorale, car elle représente en réalité un parachèvement irrévocable du parcours du 1er Novembre 1954. En effet, si Novembre avait auguré de la libération du pays de l'abomination du colonialisme français abject, Décembre aura l'honneur de parachever la construction de l'Etat de droit conformément aux principes de la Déclaration du 1er Novembre", a conclu le Chef d'Etat-Major de l'ANP. APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *