Fin de mandat pour Sidi Saïd

Abdelmadjid Sidi Saïd quittera l'UGTA qu'il a dirigé depuis près de 22 ans. Honni et décrié par la base syndicaliste, le patron des cols bleus ne briguera pas un nouveau mandat. Son dauphin, Amar Takajout, le secrétaire général de la Fédération Textiles et Cuirs est pressenti pour hériter du "leg" de Sidi Saïd. C'est donc aujourd'hui, vendredi, que sera entérinée la fin du règne de l'homme qui a juré fidélité et loyauté au clan des Bouteflika allant jusqu'à tenir des propos injuriant pour défendre le 5eme mandat avorté. La salle Abdelatif Rahal du palais des congrès accueillera, ce vendredi, les travaux du 13e congrès de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) dont l'ordre du jour est axé sur l'élection d'un nouveau SG de la Centrale syndicale. Près de 800 délégués représentant les 48 wilayas prendront part durant les deux jours de ce congrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *