Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Emigration clandestine : 119 corps repêchés et 96 disparus en 2018

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a indiqué samedi à Alger que 119 corps ont été repêchés et 96 autres personnes sont portées disparues suite à des tentatives d'émigration clandestine (harga) durant l'année 2018. Dans une allocution prononcée à l'ouverture des travaux du Forum national sur le phénomène de la "harga" (émigration clandestine), le ministre a fait savoir que "durant 2018, les commissions de wilayas en charge du dossier ont enregistré le repêchage de 119 corps, dont la plupart n'avaient pas embarqué à partir des côtes algériennes", déplorant "des cas tristes et douloureux de jeunes, partis discrètement et qui n'ont donné aucun signe de vie depuis". Le nombre de ces disparus s'élève à 96 jeunes, a-t-il ajouté, soulignant que "les autorités compétentes œuvrent, sans cesse, à la recherche de ces disparus dans le but de connaitre leur sort et apaiser leurs familles", M. Bedoui a fait état "de dizaines de personnes sauvées en haute mer et empêchées ainsi de mettre leur vie en péril". Pour le ministre de l'Intérieur, "ces données qui traduisent l'ampleur et la gravité de la tragédie, devraient mobiliser toutes les forces et volontés pour se pencher sur ce phénomène et les facteurs de son évolution". APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *