Militantes déshabillées : Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête. (Vidéo)

Amnesty International vient de réagir au traitement infligé aux militantes interpellées lors d’une manifestation samedi à Alger, et lesquelles ont été déshabillées au sein du commissariat de Baraki. L’ONG demande l’ouverture d’une enquête. Un communiqué publié lundi  rappelle que « quatre militantes de l’Association RAJ et du Mouvement Démocratique et Social (MDS) interpellées, samedi 13 avril lors d’une manifestation pacifique à Alger, en compagnie de 6 autres militants, ont été obligées de se dénuder pour subir une fouille par une femme policière au commissariat de police à Baraki (Alger), selon les témoignages des victimes ». Pour Amnesty International, « cette fouille ne se justifie en aucun cas. Nous condamnons cet acte humiliant et dégradant qui porte atteinte à la dignité de ces militantes ». L’ONG appelle dans ce sens « les autorités à l’ouverture d’une enquête impartiale et indépendante. Nous exhortons les autorités à prendre toutes les mesures nécessaires pour que ces pratiques ne se reproduisent plus ». Amnesty international dénonce également « les arrestations arbitraires dont ont fait l’objet ces militant.e.s simplement pour avoir participé à une manifestation pacifique ». « C’est une violation flagrante du droit à la liberté d’expression et de réunion garanti par la Constitution et les engagements internationaux de l’Algérie dont le pacte international relatif aux droits civils et politiques» a déclaré Hassina Oussedik, Directrice d’Amnesty International Algérie. Notons que la DGSN a tenté de démentir les faits qui se sont déroulés au sein du commissariat de Baraki. Elle réfute qu’il y’ait eu un déshabillement des militantes, en dépit du témoignage de ces dernières victimes. Elle reconnaît toutefois que celles-ci aient fait l’objet « d’une fouille approfondie », par une policière.

Explications et rétablissement des fait concernant les dépassements et la violation de la loi et de mes droits que j ai subit au commissariat de Beraki le samedi 13 Avril 2019

Publiée par Hania Chabane sur Lundi 15 avril 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *