Décès du vice-ministre de la Défense Ahmed Gaid Salah (Mis à jour)

Le vice-ministre de la Défense, chef d’État-major de l’Armée nationale populaire, le général de Corp d’Armée Ahmed Gaid Salah est décédé très tôt ce matin à l’âge de 79 ans, annonce un communiqué de la Présidence de la République. Ahmed Gaid Salah est décédé à 5h00 du matin d'une crise cardiaque à son domicile et a été transféré à l’hôpital militaire d’Ain Naâdja. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a annoncé 3 jours de deuil national et 7 jours de deuil pour les institutions militaires. Le président de la République, chef suprême des Armées, a chargé le commandant des forces terrestres, le général major Saïd Chegriha d’assurer l’intérim de la fonction de chef d’Etat major de l’ANP. Ahmed Gaid Salah est  né le 13 janvier 1940 à Aïn Yagout dans la wilaya de Batna. Moudjahid, Gaid Salah rejoint les rangs de l’Armée de libération nationale à l’âge de 17 ans. Il est diplômé de l'Académie militaire d'artillerie Vystrel (URSS). En 1994, il est nommé commandant des forces terrestres.  Il occupe depuis 2004 la fonction de chef d'État-Major de l’ANP. Depuis 2013, il est aussi vice-la de la Défense nationale. Ahmed Gaid Salah a reçu, exceptionnellement, jeudi la médaille du mérite national Sadr des mains du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour son rôle et celui de l’ANP dans l’accompagnement du mouvement populaire depuis le 22 février et qui a conduit à la démission d’Abdelaziz Bouteflika du poste de président de la République, accompagnement qui s’est poursuivi jusqu’à l’organisation d’une élection présidentielle le 12 décembre en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *