Début du procès des ex.membres du gouvernement

C’est aujourd’hui que s’ouvrira le procès d’anciens membres du gouvernement sous Bouteflika, dont deux ex. premiers ministres.                  Il s’agit du premier jugement d’ex. ministres que connaitra notre pays. C’est une première dans les annales de la Justice algérienne. Plusieurs ex. ministres et deux ex premier ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, en l’occurrence, l'ancien ministre des Transports, Abdelghani Zaâlane , Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda, l'ex. wali de Tipaza, Mounia Zerhouni ainsi que des hommes d’affaires impliqués dans plusieurs affaires de corruption et d’octrois d’indus avantages comparaîtront, ce lundi matin devant la Justice. « Les affaires qui seront jugées concernent essentiellement l'octroi d'indus avantages aux opérateurs de montage automobile », a annoncé, dimanche, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, en marge de la cérémonie d'installation du Directeur général par intérim de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, Faycel Bourbala. Belkacem Zeghmati assure « que les premières affaires de corruption traitées par la Justice feront l'objet de procès publics, à partir de lundi au niveau du Tribunal de Sidi M'hamed (Alger). » Suivi par des millions d’algériens, ce procès public ne sera pas télévisé mais « les audiences du Tribunal seront ouvertes aux citoyens ». Le ministre de la Justice et Garde des Sceaux rassure sur « les mesures règlementaires et sécuritaires » qui ont été prises à l’effet d’assurer le bon déroulement des procès. Le procès de lundi concerne essentiellement les affaires d'octroi d'indus avantages aux opérateurs de montage automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *