Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

De nouveaux  statuts publiés : Ould Kaddour entame la réorganisation de Sonatrach

Le Président Directeur général de Sonatrach, M. Abdelmoumene Ould Kaddour a affirmé au début du mois en cours que le processus de réorganisation de la Compagnie nationale des hydrocarbures sera entamé en un délai d’un mois au maximum. C’est aujourd’hui chose faite. La publication mardi de statuts modifiés sur la dernière livraison du Journal officiel, concrétise  la mise en branle de la mise en œuvre de la stratégie de la Sonatrach à l’horizon 2030 « SH 2030 » et des 30 chantiers que celle-ci devra entraîner. Le décret présidentiel n° 18-152 du  4 juin 2018 modifiant le décret présidentiel n° 98-48 du  11 février 1998 portant statuts de la Société nationale pour la recherche, la production, le transport, la transformation et la commercialisation des hydrocarbures "SONATRACH", introduit ainsi des changements notables sur la structure du Conseil  d’administration ainsi que du Conseil exécutif de la première entreprise du pays. Le premier changement notable concerne la nomination des Vice-présidents de la Sonatrach qui  se fera désormais par décret présidentiel et sur proposition du ministre chargé des Hydrocarbures au même titre que le P-DG de la compagnie nationale des hydrocarbures, ce dernier ne conservant que la prérogative de nommer le reste des membres du Conseil Exécutif. L’autre modification concerne la composition du Conseil d’administration. Les nouveaux statuts retirent la référence à la représentation du syndicat d’entreprise dans la composition du Conseil pour la remplacer par l’entrée de deux représentants des travailleurs. Un changement qui peut paraître anodin mais qui introduit une nuance de taille en remettant en cause les privilèges de fait des responsables du syndicat d’entreprise. Enfin, les nouveaux statuts doublent le nombre des membres du comité exécutif qui passe de 4 à 8 et lesquels seront désormais chargés des activités de base, de la finance, du business développement et de la stratégie de Sonatrach. Une disposition  qui traduit clairement le nouvel organigramme de la Sonatrach dans le cadre de la stratégie SH 2030 mise en place par les cabinets américains Mckinsey et Boston Consulting  Group. Rappelons dans ce contexte que pas moins de 30 initiatives devraient être lancés dans ce contexte dans l’objectif de développer la pétrochimie, le solaire ou les ressources non conventionnelles, l’amélioration des processus et d’évolutions organisationnelles, l’amélioration des processus RH, de business planning et de gestion de la performance, et des initiatives d’amélioration directe de la performance en forage ou en développement de la production. C’est dans ce sens que le nouvel organigramme de la Sonatrach mise sur la création de nouvelles Directions indépendantes, à l’image de celles dédiées au raffinage et à la pétrochimie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *