Crise pétrolière : les membres de l’Opep ont perdu 1 billion de dollars

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole ont enregistré un manque à gagner de 1 billion de dollars (1.000 milliards de dollars), depuis le début de la crise pétrolière  et la chute des cours du brut en juin 2014.  Selon plusieurs médias internationaux, le Secrétaire général de l’Opep a indiqué à Abuja que les producteurs de pétrole Opep ont perdu un billion de dollars depuis 2014 du fait des cours du brut,  ce qui risque d’avoir un impact en termes « de projets reportés, annulation complète de projets à travers la chaîne d'approvisionnement - en amont, en aval et en aval ». Il a d’ailleurs qualifié la crise pétrolière de crise « sans précédent ». M. Mohamed Barkindo a expliqué que « Cette (crise) est la plus grande menace sur l'offre future. Nous avons besoin d'investissements conséquents non seulement pour maintenir la production actuelle, mais aussi pour valoriser les réserves, compenser la production et assurer la sécurité de l'approvisionnement futur ». Le SG de l’Opep estime aussi que du fait de leur forte dépendance au pétrole, les pays de l’Organisation ont enregistré de fortes pertes cumulatives en termes de recettes.  Il explique cependant, l’accord Opep et producteur non Opep sur la réduction de l’offre alimente un certain optimisme par rapport aux perspectives du marché. Celui-ci a d’ailleurs annoncé que le taux de conformité par rapport à l’accord du 10 décembre relatif à une baisse de 1,8 million de barils/jour a atteint « 94 % en janvier 2017. C’est une première. Même au sein de l’Opep nous n’avons jamais atteint un tel taux de conformité. » « Nous restons optimistes et nous sommes que le pire est passé », a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *