Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Corruption : Gaid Salah presse la Justice à ouvrir les dossiers

Gaid Salah s’engage à ouvrir et rouvrir tous les dossiers de corruption et de dilapidation des biens de collectivité et presse la Justice à accélérer la cadence. C’est à partir d’Ouargla, fief de la 4e région militaire que le chef d’Etat major de l’ANP a invité, aujourd’hui, la Justice à rouvrir les dossiers ayant fait scandale au cours des vingt dernières années.  Le Général de corps d’Armée a aussi mandé les instances judiciaires pour se pencher sur les cas de personnes « ayant indûment bénéficiés de crédits estimés à des milliers de milliards de dinars. « J’ai souligné lors d’occasions précédentes la nécessité pour la justice de poursuive les individus impliqués dans des affaires de corruption, nous attendons à ce que les instances judiciaires concernées accélèrent la cadence du traitement des différents dossiers concernant certaines personnes ayant bénéficié indument de crédits estimés à des milliers de milliards, causant préjudice au Trésor public et dilapidant l’argent du peuple», a-t-il indiqué. Plus qu’une invitation, la déclaration du chef d’Etat-major de l’ANP présente des garanties aux instances judiciaires qui pourront et devront relancer les investigations sans subir de pressions aucunes. Il faut dire que les services de sécurité de l’Armée, ainsi que ceux de la gendarmerie nationale ont déjà lancé plusieurs enquêtes, notamment au sein de la Sonatrach. Il s’agira aussi de se pencher sur l’enrichissement des oligarques connus pour leurs liens avec le pouvoir politique sous le règne de Bouteflika, ainsi que de rouvrir les dossiers Khalifa, Sonatrach I et II, l’Autoroute Est-Ouest, ainsi que l’affaire El Bouchi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *