Coronavirus: l’Algérie a pris des mesures préventives

L’Algérie a pris des mesures préventives avant les instructions données par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus, s’est félicité lundi à Alger le représentant de l’OMS en Algérie, le Dr. Nguessan Bla François. "L’Etat algérien n’a pas attendu les instructions et recommandations transmises par l’OMS pour préserver la santé des populations du risque d’apparition du nouveau coronavirus", a indiqué le représentant de l’OMS en Algérie lors d’une journée d’étude organisée par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) sur cette grippe apparue en Chine. "Je peux le dire et le confirmer que l’Algérie a mis en place un dispositif de protection et des mesures préventives contre d’éventuelles apparitions de cas de coronavirus avant les recommandations de l’OMS pour parer à la propagation de l’épidémie", a-t-il souligné. Concernant le continent africain, le Dr. Nguessan a tenu à préciser que "l’épidémie est en ce moment en Chine seulement, et uniquement dans certaines provinces", affirmant qu’"il n’y a, actuellement, aucun cas de coronavirus en Afrique". Il a toutefois souligné l’importance d’une "mobilisation des ressources pour aider les pays d’Afrique à se prémunir de tout risque d’apparition ou de propagation du virus", précisant que "l’OMS est en alerte et disposée à accompagner les pays pour faire face à ce virus, pour la prévention et la protection de la santé des populations". Le Dr. Nguessan a, par ailleurs, mis l’accent sur l’importance de "préparer les populations à mieux connaitre la maladie en adoptant des stratégies de communication et de sensibilisation afin de trouver réponse à toutes leurs interrogations et de les informer concrètement". De son côté, la représentante du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Dr. Samia Hamadi a évoqué les mesures préventives prises en Algérie et la stratégie de riposte nationale contre d’éventuelles apparitions de cas de coronavirus. Elle a cité aussi la mise en place d’une cellule de veille et d’un comité national d’experts pour suivre la situation et évaluer le risque en Algérie qui est actuellement "faible", a souligné Dr. Hamadi, avant de citer également le dispositif de renforcement de la surveillance notamment dans les points d’entrées, comme les caméras thermiques de contrôle installées au niveau des aéroports Houari-Boumediene (Alger), Mohamed-Boudiaf (Constantine) et Ahmed-Benbella (Oran). Pour sa part, le maître-assistant à l’hôpital El-Kettar (Bab El-Oued), le Dr. Mohamed Zeroual, a présenté le dispositif mis en place dans cet hôpital spécialisé dans les maladies infectieuses, pour se préparer à recevoir d’éventuels cas suspectés ou confirmés de coronavirus. L'épidémie du coronavirus, apparue dans la ville de Whuan dans la province chinoise de Hubei a fait 361 morts en Chine et un aux Philippines. Le virus affecte 17.480 personnes dans 24 pays. APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *