Communiqué des Services du Premier ministre relatif aux meures de levée du confinement

  Se basant sur les évolutions et propositions de levée du confinement du comité scientifique et de l’autorité sanitaire ainsi que les évaluations émanant des commissions de wilaya chargées de coordonner l'action sectorielle de prévention et de lutte contre la pandémie du Covid-19 et en tenant compte des dispositions prévues par la réglementation en vigueur notamment le décret exécutif n° 20-69 du 21 mars 2020 relatif aux mesures de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus Covid-19 et l’ensemble des textes subséquents et après consultation de Monsieur le Président de la République, il a été décidé d’engager un certain nombre de meures de levée du confinement, au titre de la deuxième phase de la feuille de route qui a tracé le plan de sortie progressive et flexible du confinement. Il demeure entendu que les mesures retenues, qui seront mises en vigueur à compter du 14 juin 2020, restent tributaires de l’évolution de la situation épidémiologique à l’échelle nationale et de chaque wilaya ainsi que du respect des règles sanitaires de prévention et de lutte contre la propagation de l’épidémie. Les mesures décidées se déclinent comme suit : 1. Concernant la mesure du confinement partiel à domicile : - La levée totale du confinement à domicile pour les dix neuf (19) wilayas suivantes : Tamanrasset, Tindouf, Illizi, Saida, Ghardaïa, Naama, El Bayadh, Tiaret, Guelma, Skikda, Jijel, Mostaganem, Tebessa, Tlemcen, Ain Temouchent, El Tarf, Tizi-Ouzou, Ain Defla, Mila. - L’adaptation des horaires de confinement à domicile de 20h00 au lendemain 05h00 du matin pour vingt neuf (29) wilayas. Il s’agit des wilayas de Boumerdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat, El Oued. 2. S’agissant du congé exceptionnel rémunéré dans le secteur économique : - La levée de la mesure de mise en congé exceptionnel rémunéré des 50 % des effectifs du secteur économique public et privé, pour les entreprises qui peuvent assurer le transport de leur personnel, et satisfaire les conditions de protection sanitaire propres à leur activité. 3. S’agissant du congé exceptionnel rémunéré dans les institutions et administrations publiques : - La levée de la mesure de mise en congé exceptionnel rémunéré des 50 % des effectifs des institutions et administrations publiques, tout en maintenant cette mesure au profit des femmes enceintes et celles élevant des enfants en bas âge. Les administrations doivent également veiller à l’apurement des reliquats de congé de leurs effectifs et à l’ouverture de la période des départs en congé au titre de l’année en cours. 4. Reprise de certaines activités de transport urbain : - La reprise à travers l’ensemble des wilayas du pays, des activités de transport urbain de voyageurs par bus et par Tramway, sous réserve du respect des règles de prévention suivantes : o interdire strictement l’accès des voyageurs sans le port du masque de protection ; o doter les sièges de housses ou films en plastique facilitant les opérations de désinfection ; o prévoir une paillasse de désinfection ; o prévoir l’ouverture des fenêtres et autres dispositifs d’aération naturelle ; o limiter le nombre de voyageurs aux seules places assises ; o mettre à la disposition des voyageurs des produits désinfectants (gels hydro alcooliques,…) ; o soumettre le moyen de transport à une opération de nettoyage et de désinfection à la fin de chaque trajet ; o prévoir des dispositifs de désinfection dans les gares ; o organiser les impératifs de la distanciation physique au niveau des gares et stations. - La reprise à travers l’ensemble des wilayas du pays du transport urbain par taxis individuel, sous réserve du respect des règles de prévention suivantes : o L’obligation du port de masque de protection pour le chauffeur et pour le client ; o La mise à disposition d’une solution hydro-alcoolique pour les clients ; o La limitation du nombre de clients à un seul au maximum, sauf dans le cas de personne accompagnée ; o Le client doit se placer du coté droit de la banquette arrière du Taxi ; o doter les sièges de housses ou de films en plastique facilitant les opérations de désinfection ; o soumettre le taxi à une opération régulière de nettoyage et de désinfection ; o Le nettoyage systématique des accoudoirs, des poignées de porte et des reposes tête avec un produit désinfectant. 5. Reprise des certaines activités commerciales, économiques et sociales : - La reprise à travers l’ensemble des wilayas du pays, des activités de commerce et de service suivantes : o les salons de coiffure femme ; o la vente d’effets vestimentaires et de chaussures ; o les auto-écoles ; o la location de véhicules. La particularité de l’activité des salons de coiffures nécessite d’organiser cette activité par voie de rendez-vous, de respecter strictement l’obligation du port du masque y compris par le client, la limitation de l’accès au local à deux clients au maximum ainsi que le nettoyage et la désinfection fréquents du local et des instruments et effets utilisés. Concernant les espaces de vente de chaussures et d’effets vestimentaires, toutes les mesures sanitaires doivent être observées, notamment : la mise à disposition des gels hydro alcoolique, l’interdiction de l’essayage pour les effets vestimentaires et l’utilisation de sacs en plastiques à usage unique pour l’essayage de chaussures. - La reprise, à travers les dix neuf (19) wilayas concernées par la levée totale du confinement à domicile, des activités suivantes : o les débits de boisson en terrasse et / ou à emporter ; o les restaurants et pizzeria en terrasse et / ou à emporter. Il est rappelé que la reprise des activités commerciales et de service demeure soumise au dispositif préventif d’accompagnement, devant être mis en place par les différents opérateurs et commerçants concernés, comprenant notamment : o l’obligation du port du masque ; o l’affichage des mesures barrières et de prévention sur les lieux ; o l’organisation des accès et des files d’attentes à l’extérieur et à l’intérieur des locaux de façon à respecter l’espacement et la distance physique, tout en limitant nombre de personnes présentes en un même lieu ; o la mise en place à l’intérieur des locaux, d’un sens unique de circulation, de marquage lisible au sol et de barrières, pour éviter les croisements des clients ; o l’installation de paillasses de désinfection aux entrées ; o la mise à la disposition des usagers et des clients de solution hydro-alcoolique ; o le nettoyage et la désinfection quotidienne des locaux ; o la désinfection des pièces de monnaie et des billets de banques ; o prévoir des bacs dédiés à recueillir les masques, gants, mouchoirs ou matériel médical usagé. Il importe de préciser que tous les clients doivent se doter d’un masque de protection et que les responsables et gérants des établissements seront tenus responsables du non respect de cette obligation. Par ailleurs, la reprise des autres activités sera examinée à l’issue de la deuxième phase de sortie du confinement et ce, en tenant compte de l’évolution de la situation sanitaire et du degré de respect des consignes sanitaires par les citoyens. Enfin, le Gouvernement rappelle que la réussite du plan de sortie du confinement et la reprise de l’activité économique reste conditionnée par la capacité des commerçants et opérateurs à respecter les protocoles sanitaires édictées et réitère ses appels aux citoyens à observer, avec rigueur et sens de responsabilité, les mesures d’hygiène, de distanciation sociale et le port obligatoire du masque de protection, qui demeurent les principaux moyens à même de circonscrire la propagation de cette épidémie.

2 pensées sur “Communiqué des Services du Premier ministre relatif aux meures de levée du confinement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *