Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Commercialisation de la viande : un décret pour supprimer les intermédiaires

  Le ministre du Commerce par intérim, M. Abdelmadjid Tebboune a indiqué mardi à l’APS qu’il a proposé au Premier ministre  de promulguer un décret qui autorise le producteur à vendre directement les  produits alimentaires au consommateur dans des espaces précis. "Une telle  mesure contribuera efficacement à juguler la spéculation et le monopole notamment pour ce qui est des produits alimentaires de large consommation",  a-t-il estimé. Selon M. Tebboune, "cette mesure vise à éliminer les  intermédiaires qui interviennent dans l'opération commerciale qui  augmentent de 4 ou 5 fois  le prix des produits sur les marchés de détails  avant qu'ils n'arrivent au consommateur final". Le ministre a également salué mardi  les instructions du Premier ministre Abdelmalek Sellal pour l'arrêt de  l'importation des viandes congelées avec le maintien, dans les limites des  besoins exprimés au plan national, de l'importation de viandes bovines  fraiches et annoncé avoir proposé la promulgation d'un décret qui autorise  le  producteur à vendre directement les produits alimentaires au  consommateur. Dans une déclaration à la presse en marge d'une rencontre avec  les associations de protection des consommateurs, le ministre a indiqué que  "les marchés de viandes congelées ont enregistré pendant plusieurs années  des dépassements graves et préjudiciables au citoyen notamment en  présentant la viande congelée comme fraiche". "Je ne vois aucun intérêt pour l'économie nationale, ni pour le  consommateur de persister dans cette démarche au moment où nos capacités  nationales en viandes ovines couvrent la demande. Notre cheptel compte 27  millions de têtes et c'est très suffisant mais nous continuerons d'importer  de la viande bovine fraiche dans la limite des besoins locaux", a affirmé  M. Tebboune.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *