Ciment : la production de l’Algérie atteindra 40 millions de tonnes par an en 2020

La production du ciment en Algérie, qui oscille actuellement entre 25 et 30 millions de tonnes, atteindra les "40 millions de tonnes par an en 2020" ce qui favorisera davantage son exportation, a affirmé mardi à Oum El Bouaghi le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi. "Cette augmentation de la production nationale permettra l’exportation de 10 millions de tonnes de ciments", a souligné le ministre en marge de sa visite dans cette wilaya. L’Algérie entamera "avant la fin de l’année en cours" la production d’un type de ciment utilisé par l’industrie pétrolière, de sorte, a-t-il dit, "à couvrir les besoins de l’industrie pétrolière et gazière en ce produit et de l’exporter à l’étranger". Lors de sa visite, dans la commune de Sigus, d’une cimenterie relevant du groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) dont le taux de réalisation est de 79 % et devant avoir une capacité de production de 2,2 millions tonnes/an, le ministre a souligné que le groupe public GICA représente le premier producteur de ciment en Algérie. "L’activité de ce groupe est révélatrice du développement de l’industrie en Algérie", a estimé Youcef Yousfi, précisant que la valeur financière des exportations du ciment du groupe industriel des ciments d’Algérie oscillera entre 3 et 5 millions de dollars cette année, alors que le pays en importait par le passé de grandes quantités. Le ministre qui avait visité, au début de sa tournée de travail dans la wilaya, une briqueterie à Errehia, a exprimé sa satisfaction quant aux capacités de production de cette unité estimées à 210.000 tonnes/an, couvrant les besoins de la wilaya et de certaines wilayas voisines. M. Yousfi s’est rendu ensuite à l’entreprise Grani-Est du groupe GICA, spécialisée dans la production du béton armée, gypse et granulats, où il a proposé à ses responsables d’étendre leur activité aux mines et marbre. Le ministre devra également visiter une unité de production de gants médicaux à Ouled Gacem et deux autres de production de l’huile de table et des batteries automobile à Ain M’lila. APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *