Choléra : 56 cas confirmés sur 161 cas hospitalisés depuis le 07 août 2018

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a fait savoir qu'à la date du 26 août, 56 cas de choléra ont été confirmés sur les 161 cas hospitalisés depuis le 07 août, a indiqué lundi un communiqué du ministère. La répartition des cas par wilaya se présente comme suit: Bouira 03 cas confirmés sur 06 cas suspects, Blida 30 cas confirmés sur 106 cas suspects, Tipasa 12 cas confirmés sur 19 cas suspects, Alger 10 cas confirmés sur 27 cas suspects, Médéa 1 cas confirmé et enfin Ain Defla 02 cas suspects, a précisé le communiqué. Le nombre des nouvelles hospitalisations "a significativement diminué" passant de 33 cas le 23 août à 04 cas le 26 août 2018, a affirmé le ministère, soulignant qu'aucun nouveau décès n'a été notifié en dehors des deux décès enregistrés au niveau de la wilaya de Blida. Le ministère affirme, dans ce sens, que tous les malades sont pris en charge au niveau de l'EHS El Kettar et l'EPH de Boufarik, et que 45 cas ont été mis sortants, assurant que les cas restant hospitalisés "évoluaient favorablement". Même si le nombre de cas hospitalisés a diminué, compte tenu de la période d'incubation qui peut aller jusqu'à une semaine, le dispositif de surveillance est maintenu à tous les niveaux, précise le ministère. A ce propos, le ministère de la Santé a rappelé les principales mesures pour arrêter et endiguer la propagation de la maladie à savoir le lavage soigneux des mains avec du savon et de l'eau propre plusieurs fois dans la journée, particulièrement avant le contact avec un aliment, avant chaque repas et après l'utilisation des toilettes, le lavage des légumes et des fruits avant leur consommation ainsi que l'ébullition et la javellisation de l'eau de stockage avant son utilisation. Il est recommandé également de ne pas s’approvisionner au niveau des points d’eau non traités et non contrôlés tels que les sources et les puits. La même source rappelle qu'en cas d’apparition de diarrhée et vomissements, il est impératif de se présenter dans une structure de santé la plus proche, de se réhydrater en prenant suffisamment d’eau et de Sels de réhydratation orale (SRO) et d’apporter une attention particulière aux enfants et aux sujets âgés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *