Chine : la dette inquiète

Contrainte de soutenir le yuan en « grillant » quelque 100 milliards de dollars, la Chine, dont l’activité manufacturière est au plus bas niveau depuis 4 ans, débute l’année 2016 sur un nouveau plongeon du commerce extérieur. Cela aurait valu à l’Empire du milieu d’être évalué à Aa3 par l’agence de notation, Moody’s. Cette dernière a fait passer la dette souveraine chinoise en perspective négative à la quatrième plus forte note possible, mercredi 2 mars. Moody’s fait planer une menace de dégradation de la note de la Chine. Selon Standard & Poor’s, la dette des entreprises chinoises représentait déjà 160% du PIB en 2014, soit le double du niveau de la dette des Etats-Unis, contre 120% en 2013.  L’endettement de la Chine atteindra 28.800 milliards de dollars sur les cinq prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *