Ces fortunes qui fuient massivement vers le Canada

  Les transferts illicites de capitaux explosent, depuis l’avènement de la crise politique en Algérie. Si nombre de d’observateurs et de lanceurs d’alertes ont déjà mis en avant le danger d’un transfert massif des à l’étranger des fortunes mal acquises en Algérie, aujourd’hui c’est le Canada qui confirme et tire la sonnette d’alarme quant à l’augmentation sans précédents des transferts de capitaux en provenance d’Algérie. Dans un article intitulé « Des fortunes algériennes trouvent refuge au Canada », le quotidien canadien « Le Devoir » explique qu’«entre janvier et juillet 2019, plus de 78,6 millions $ ont été envoyés au Canada depuis l’Algérie, selon des chiffres obtenus auprès du Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada, qui surveille les télévirements de fonds de plus de 10 000 $ en provenance de l’étranger. Pour les sept premiers mois de l’année, il s’agit de 10 millions de plus que pour l’année 2018 complète, mais également d’une croissance de 50 % des transferts par rapport à 2017. Cette année-là, 52 millions de dollars avaient été transférés au Canada depuis des institutions bancaires algériennes ». Le quotidien canadien explique cette hausse massive des transferts en provenance d’Algérie par « la préparation à l’exil d’une classe dirigeante confrontée à la contestation populaire (…) qui inquiète toutefois plusieurs membres de la diaspora : ils craignent que ces transferts ne servent à blanchir de l’argent mal acquis sur le territoire canadien, alors qu’une campagne anticorruption cible plusieurs hauts dirigeants actuellement en Algérie ». « Le Devoir » précise que la valeur moyenne des transferts a également explosé en 2019, pour atteindre 405 195 $ par transaction déclarée, contre 187 900 $ et 157 857 $ respectivement en 2018 et 2017 ». Et d’ajouter dans ce sens qu’aux vus des montants de chaque transaction, ces transferts ne sont le fait que d’une certaine classe fortunée. Il est enfin rappelé qu’en 2015, plus de 151 millions de dollars ont été transférés au Canada depuis l’Algérie. Le montant moyen des transactions était alors de 374 000 $, soit 30 000 $ de moins qu’en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *