Carburants : forte hausse des importations en 2017

L’année qui vient de s’écouler a été marquée par une très forte hausse des importations de carburants. Selon les chiffres publiées dimanche par le Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS), relevant des Douanes algériennes, les importations des produits de la catégorie Energie et lubrifiants (carburants) ont connu une augmentation de 23,5 %. Celles-ci sont passées se 1,61 milliards de dollars en 2016 à 2 milliards de dollars en 2017. Depuis 2007, la consommation de pétrole et de gaz naturel  a augmenté de plus de 50% alors que la production de pétrole a baissé de 25%. Alors que l'Algérie subit les conséquences d'une crise économique et financière provoquée par la chute des prix du pétrole, le pays cherche à réduire sa facture d'importation. À cet égard, un accord a été signé entre la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach et le plus grand négociant en pétrole au monde, Vitol, pour le raffinage d’une partie de son brut. Vitol recevra ainsi jusqu'à 2 millions de barils par mois de brut léger et livrera de l'essence et du gasoil en retour jusqu'à la fin de l'année.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *