Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Caci : « les chambres de commerce ont été vidées de leurs prérogatives ! »

Les chambres de commerce et d’industrie ont été « vidées de certaines de leurs prérogatives ».  C’est en ces termes que la Directrice générale de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (Caci), a regretté le rang auquel ont été reléguées ces instances. Invitées à s’exprimer sur les ondes de la Radio nationale, Mme  Wahiba Bahloul s’est attachée à mettre en relief le rôle de son institution ainsi que celui des 48 chambres de commerce de wilaya en ce qui concerne la diversification de l’économie nationale.  L’intervenante a estimé que les chambres de commerce s’imposent comme « force de proposition »  et  principal interlocuteur qui représente les opérateurs économiques en direction des pouvoirs publics, bien que celles-ci aient été « vidées » de certaines de leurs prérogatives pour ce qui concerne notamment la prise de décision. C’est dans ce sens qu’elle pense qu’il est Estimant « impératif » de revoir les statuts de ces organisme datent de 1996. Elle propose d’élargir leurs prérogatives   en termes de pouvoir de décision. Des réformes qui permettraient aux chambres de commerce de contribuer plus concrètement au développement économique local et, par conséquent à celui du pays, selon Mme Bahloul.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *