Bouteflika dans « un état critique »

Alors que les Algériens se préparent, en ce 3eme vendredi saint qui coïncide avec la journée mondiale de la femme, à prendre la rue pour protester contre le pouvoir qu’ils somment de partir, les partisans du 5eme mandat continuent à diffuser des communications qu’ils attribuent au president sortant Abdelaziz Bouteflika. La population est  désormais convaincue que l’état de santé de ce dernier, candidat, malgré lui, à sa propre succession, est critique et ne lui permet ni d’écrire et encore moins dicter le moindre message. Qui en est donc l’auteur, s’interroge la rue ? En dépit des multiples annonces de sa rentrée en Algérie, Bouteflika ne donne toujours pas signe de vie et semble toujours au 8eme étage des HUG. La tribune de Genève, le quotidien suisse, diffuse parcimonieusement des informations faisant état de la présence du président algérien dans la capitale helvétique dans "un état critique"qui empêche son transport en vue de le transférer vers une autre institution hospitalière.      Ce matin la chaine TV saoudienne, El Arabiya, affirme que le patient "serait dans un état critique et ne peut être déplacé par avion, rejetant ainsi l'idée d'un déplacement prévu il y a quelque jours vers un hôpital lyonnais" . L'opacité continue à couvrir cette situation que complique l’absence d’une communication officielle de la présidence de la République sur l’état de santé du  Président, poussant les Algériens à scruter les médias étrangers afin d’en savoir un peu plus.  

بث مباشر الان عاجل من جنيف لا يمكن نقل بوتفليقة من مكان الى اخر

Publiée par 1.2.3 viva l'algerie sur Vendredi 8 mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *