Boutarfa : une réduction plus importante de l’offre Opep dès janvier

Le ministre de l’Energie M. Nourredine Boutarfa a déclaré jeudi à Houston (Texas) que la baisse de l’offre Opep sera encore plus importante à partir de janvier, prévoyant un rééquilibrage du marché durant le premier semestre 2017. Interrogé par l’APS sur l’impact de la hausse de la production Opep en octobre sur les prix, le ministre a expliqué que "cette croissance était prévisible" vu les engagements de ventes à terme inscrits durant ce mois. "Quand l’Opep est parvenue à un accord à Alger sur (une coupe de production) les ventes (à terme) pour les mois d’octobre, novembre et décembre ont été déjà engagées", a-t-il précisé en indiquant que "la baisse de production du mois de janvier sera plus importante". Le ministre s’est dit, aussi, persuadé que les pays hors Opep respectent leur engagement de réduire leur production de 558.000 barils/jour à partir de janvier en s’associant au pacte de limitation de production conclu avec les membres de l’Opep. "L’Opep a rappelé qu’il fallait respecter cet engagement, je suis persuadé qu’il sera respecté c’est dans l’intérêt de tous", a-t-il dit en réponse à une question sur l’appel lancé mercredi par l’Opep aux producteurs hors OPEP afin d’honorer leur engagement de réduction pour soutenir les prix et effacer l’excédent de l’offre sur le marché. Les principaux contributeurs à cette hausse seront le Brésil et le Canada, qui compenseront des replis aux Etats-Unis, en Chine, en Colombie ou au Mexique.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *