Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Bensalah : un discours à l’opposé de la volonté populaire

Bensalah occulte l’exigence de la rue et tient un discours empreint « d’autisme ». Semblant ignorer la revendication populaire, le nouveau chef de l’État et dans sa première allocution adressée à la nation, ne répond pas aux millions de manifestants qui le somment de partir ainsi que le système qu’il représente. Bensalah compte appliquer les clauses de la Constitution selon sa propre lecture et rappelle « (…) le contexte politique actuel ». Il affirme que « l’accomplissement de (la mission de chef de l’État) devra prendre en charge la mise en application des dispositions des articles 7 et 8 de la Constitution ». Une annonce qui aurait dû réjouir si ce n’est qu’elle soit reprise au profit du système. L’application des articles 7 et 8 de la Constitution comme promis par Gaïd Salah et répondant aux attentes populaires ne sont pas les mêmes que ceux proposés par le chef de l’État. Au lieu de répondre à la volonté populaire et démissionner, il appelle les « (…) citoyens, classe politique et institutions de l’État » qu’il exhorte « de réunir les conditions, toutes les conditions, d’un scrutin présidentiel transparent et régulier, dont nous serons tous les garants, un scrutin qui permettra à notre peuple d’exercer son choix libre et souverain. » Ce vœu travesti la vision du peuple qui entend « reprendre le pouvoir » comme le lui confèrent les articles en question, « le peuple est source de tout pouvoir » et « se donne les institutions qu’il choisit ».  C’est justement,  tout à fait à l’opposé de ce que réclament les millions d’Algériens qui sortent depuis le 22 février dans la rue manifester leur refus. Feignant d’oublier que la crise politique actuelle est avant tout une crise de confiance, Bensalah tente ainsi d’assoir sa position sur la légalité et non sur la légitimité.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *