Bedoui chargé de mission pour un retour à l’état d’exception

Nourredine Bedoui a été chargé, selon des sources parlementaires, pour sa première mission es qualité de premier ministre, de réunir les vice-présidents des deux chambres, l’APN et le Sénat. L’ordre du jour de la réunion qui devait se tenir mercredi passé, était de faire le bilan de la situation qui prévaut et annoncer par la même occasion aux parlementaires la déclaration de l’état exception permettant au Président Bouteflika de prolonger son mandat à l’ombre de l’article 107 de la Constitution. La réunion a été annulée à la dernière minute, faisant ainsi tomber l’idée de proclamer l’état d’exception. En parfait judas, Bedoui essaiera le lendemain d’amadouer l’opinion publique par le biais d’un parterre de journalistes convié, hier jeudi matin, à la conférence de presse tenue au centre international des conférences, à club des pins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *