Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Autoroute Est-Ouest : des travaux relancés en pleine crise

  Le projet de réalisation de l’Autoroute Est-Ouest vire au cauchemar. Projet qui demeure jusqu’au jour d’aujourd’hui incomplet, et qui souffre de travaux de réfection qui s’éternises,  et à défaut d’être « le projet du siècle » comme aimait à l’appeler les responsables du secteur, a donné bien du fil à retordre au département des travaux publics. A l’arrêt depuis plusieurs mois, après le retrait du consortium japonais  en charge des travaux sur le tronçon Est, le chantier devrait reprendre avant la fin de l’année, selon les propos du ministre des Transports et des Travaux publics. M. Abdelghani Zaâlane a indiqué dimanche sur les ondes de la Radio nationale compte relancer le chantier de réalisation du dernier tronçon de 84 km reliant la localité d’Ed Dheraane dans la wilaya d’El Tarf à la frontière tunisienne. Et c’est au moment où le pays vit une crise financière aigue et que le Trésor est au bord de la faillite que le ministre annonce avoir mobilisé des financements pour ce projet qui prend des allures e gouffre financier. « Nous avons pris les dispositions, un budget a été alloué », a-t-il affirmé à la Chaîne I. Rien n’est totalement acquis pour autant, vu qu’il faudra encore attendre les résultats de l’appel d’offre qui sera lancé « prochainement », et la sélection d’une entreprise de réalisation.
Un crédit de 58 milliards de dinars pour l’achat de rames
Abordant le développement du rail en Algérie, M. Zaâlane a fait savoir que la Société nationale des transports ferroviaires avait contracté un crédit de 58 milliards de dinars pour l’acquisition de nouvelles rames, auprès d’une banque publique.  Il a également précisé que le président de la République a consacré une enveloppe de 126 milliards de dinars pour l’achat des rames en question. Interrogé sur le chantier de l’aérogare d’Alger, le ministre a indiqué que le taux d’avancement des travaux avait atteint les 75%, assurant que cette infrastructure sera réceptionnée en septembre 2018.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *