Assurer la transparence des œuvres sociales destinées aux travailleurs

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam a mis l'accent, lundi à Alger, sur la nécessité d'imprimer "davantage de transparence" dans les activités des œuvres sociales destinées aux travailleurs et personnels du secteur de la sécurité sociale, lesquelles doivent être soumises à "des mesures rigoureuses". Présidant en compagnie du Secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs de la sécurité sociale (FNTSS), Mustapha Ghalmi, une cérémonie d'installation de deux commissions de contrôle en matière de gestion des œuvres sociales, à savoir: la Commission nationale des marchés et celle chargée de l'ouverture des plis et de l'évaluation des offres, le ministre a précisé que cette initiative visait à "imprimer davantage de transparence dans les activités sociales et culturelles destinées aux travailleurs de la sécurité sociale". Aussi, M. Haddam a indiqué que "les fonds des œuvres sociales qui sont, avant tout, ceux des travailleurs, sont destinés à l'amélioration de leurs conditions de vie, ce qui implique pour les instances chargées de leur gestion, le respect strict des règles de gestion en vigueur et la garantie de la transparence totale dans la définition des domaines d'utilisation de ces fonds". A ce propos, il a rappelé que "la prise de ces mesures n'est que le fruit du dialogue social efficace initié au niveau du secteur, intervenant en concrétisation de l'initiative de la FNTSS et des instances concernées". Pour le ministre, "le secteur œuvre, avec les partenaires sociaux, à l'amélioration de la situation des travailleurs, qui constitue l'une de ses principales préoccupations, et ce en améliorant leurs conditions de travail et en veillant à la diversification des prestations prodiguées, dans le cadre de la loi, par les commissions des œuvres sociales", outre "l'amélioration de leurs conditions de vie et leur épanouissement dans les domaines culturel, sportif et de loisirs". Pour ce faire, M. Haddam a appelé toutes les instances sous tutelle à "l'activation des mesures visant à imprimer davantage de transparence dans la gestion des œuvres sociales". De son côté, M. Ghalmi a affirmé que cette démarche "vise à améliorer et développer les œuvres sociales en faveur des travailleurs des instances de la sécurité sociale, dans le cadre de la transparence et du respect strict de toutes les mesures prévues par la loi". L'intérêt accordé à l'adaptation des instances de contrôle de la gestion des œuvres sociales destinées aux travailleurs de la sécurité sociale "intervient suite à l'initiative lancée par la FNTSS, qui a été bien accueillie par le ministère de tutelle. Ce dernier a donné, à son tour, des instructions aux instances de la sécurité sociale en vue de répondre aux exigences techniques de cette opération". APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *