Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Assurances: un chiffre d’affaires de plus de 142 milliards DA en 2018

Le marché national des assurances a réalisé un chiffre d'affaires de 142,6 milliards de dinars (mds DA) au 31 décembre 2018, contre 139,5 mds DA durant la même période de 2017, soit une hausse de 2,2%, a indiqué le Conseil national des assurances (CNA). Le chiffre d’affaires réalisé par les assurances de Dommages a prédominé en se chiffrant à plus de 126 mds DA contre 122,11 mds DA à la même période de 2017, soit un accroissement de 3,2%, a précisé la même source sur son site web. Par contre, les assurances de Personnes ont marqué une baisse de 10,5% en se chiffrant à 12,21 mds DA contre 13, 64 mds DA. Par branche des assurances de Dommages, le chiffre d'affaires de l’assurance automobile reste encore le plus important avec 68,9 mds DA durant l’exercice 2018 contre 65,59 mds DA, en 2017 (+5,2%). La branche automobile détient ainsi 54,7% du portefeuille des assurances de Dommages. Pour ce qui est de la branche Incendie et Risques Divers (IRD), elle a réalisé un chiffre d’affaires de 46,6 mds DA contre 45,8 mds DA, en hausse de 1,6% entre les deux périodes de comparaison. Concernant la branche Transports, son chiffre d'affaires a reculé de 1% pour atteindre 5,82 mds DA contre 5,88 mds, durant l’exercice 2017. C’est la sous- branche "transport aérien" qui a tiré vers le bas le chiffre d’affaires de l’assurance Transport, avec un chiffre d’affaires de 1,31 mds DA, contre 1,5 mds DA, en 2017. En revanche, Une bonne performance a été enregistrée dans le Transport maritime qui a dominé la branche Transport en enregistrant une hausse de 4,4%, suivie des sous- branches Transport ferroviaire et transports terrestre avec des évolutions respectives de 2,2 % et 0,7%, par rapport à l’année 2017. La baisse du chiffre d’affaires a concerné également la branche Assurance agricole, en régressant de 5,8%, résultat du recul de la sous- branche animale (-17,3%), et ce, en raison du non-renouvellement des contrats bovins souscrits. Il en est de même pour les sous- branches "autres dommages agricoles" et "multirisques engins et matériel agricole" qui ont diminué respectivement de 23,3% et 5,6%. Par contre, les sous-branches "Incendie & multirisques agricoles" et "production végétale" ont connu une croissance respectives de 86,2% et 0,2% par rapport à l’exercice 2017. La branche des assurances des crédits a, quant à elle marqué une hausse, bien que légère (0,4%) avec un chiffre d’affaires de 2,14 md DA, contre 2,13 mds Da, généré par les sous-banches "crédit à l’exportation" (+51%), "crédit à la consommation" (12,8%) et "insolvabilité générale" (6,8%). En revanche La sous-branche "crédit immobilier" a accusé une régression de 9,9%, en raison de la baisse des crédits octroyés par le CPA (Crédit populaire d’Algérie) dans le cadre du programme LPP et la BEA (Banque d’extérieur d’Algérie) avec des taux respectifs de 54% et 19%. Pour ce qui est des parts de marché, les sociétés publiques d'assurance ont raflé 73% du chiffre d'affaires global du secteur des assurances de dommage en atteignant 91,99 mds DA, contre 31 mds DA pour les sociétés privées (25% du marché) et 2,96 mds DA pour les sociétés mixtes (2,3%). Il est observé que la branche automobile a tiré vers le haut le chiffre d’affaires des sociétés privées (31% du chiffre d'affaires global de ce type d'assurance). Par ailleurs, le rapport du Conseil national des assurances a révélé que les sinistres réglés pour les assurances des dommages, se sont établis à 64,44 mds DA au 31 décembre 2018, contre 63,82 mds DA, à fin décembre 2017, soit une évolution de 1%. Pour ce qui est des sinistres à payer, ils se chiffrent à 74,81 mds DA, contre 75,49 mds DA en 2017, soit une baisse de 0,9%. Par ailleurs, les assurances de personnes ont vu leur chiffre d'affaires baisser de 10,5% en s’établissant à 12,2 mds DA contre13,6 mds DA. Les indemnisations des sociétés d’assurances de personnes, au 31 décembre 2018, sont estimées à près de 3 mds de DA, dont la grande partie est consacrée à la branche "prévoyance collectives". Quant aux sinistres à payer, ils affichent une quasi- stagnation avec un montant estimé à près de 3,3 mds DA. La cadence de règlement des sinistres des assurances de personnes, toutes branches confondues, a fléchi de 1,5%. Par ailleurs, l’activité de la réassurance a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 32 mds DA, contre29,5 mds DA en 2017, en hausse de 8,8%. Les affaires nationales ont enregistré un chiffre d’affaires de 27,7 mds DA, en progression de 7,8% par rapport à l’année 2017. La Compagnie Centrale de Réassurance (CCR) a réglé, au 31 décembre 2018, un montant de 12,7 mds DA, toutes affaires confondues, réparti entre 10,2 mds DA au titre des affaires nationales, représentant 80,1% du total, et 2,5 md de DA consacrés aux affaires internationales, soit 19,9% du total. Pour ce qui est du stock des sinistres de la réassurance restant à payer, il s’est élevé à 29,6 mds DA à la fin décembre 2018, répartis entre les affaires nationales avec 25,9 mds DA et les affaires internationales avec 3,7 mds DA.APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *