Arabie saoudite : trois princes arrêtés pour complot contre le prince héritier

Alors que l’occident s’essouffle à  rabibocher l’image de marque du prince héritier saoudien, Mohamed Ben Salman, que ce dernier Dauphin fait encore parler de lui en procédant à l’arrestation de trois princes, accusés de complot contre le prince héritier. Une image déjà bien ternie par l’affaire du journaliste Jamal Khashoggi assassiné à l’intérieur du consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, en octobre 2018. Ces arrestations ont eu lieu vendredi, selon des sources de l’agence de presse française. Il s’agit prince Ahmed ben Abdelaziz al-Saoud, frère du roi, ainsi que le neveu du monarque, le prince Mohammed ben Nayef et de son frère cadet, le prince Nawaf ben Nayef. Les trois mis en cause sont accusés d'avoir préparé un coup d'État pour évincer le prince héritier, toujours selon l'AFP. Ce qui s’apparente à une purge politique, n’a pas épargné des militaires et des responsables du ministère de l'Intérieur appréhendés et arrêtés à leur tour sous le motif de soutenir « les putschistes ». Considéré comme l’homme fort de la Péninsule arabique et potentiel futur monarque, le prince héritier Mohamed Ben Salmane qu’on décrit comme un réformateur redouble d’efforts pour renforcer son autorité et samain mise sur le pouvoir qu’il dirige d’une main de fer à l’ombre du vieux monarque, âgé de 84 ans. Selon le quotidien américain, Le Wall Street, les princes Ahmed et Nayef pourraient encourir la peine de mort ou la perpétuité.    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *