APN : La levée de l’immunité parlementaire d’Abdelkader Ouali examinée demain

La Commission des affaires juridiques et administratives et des libertés de l’Assemblée populaire nationale doit examiner demain le dossier relatif à la levée de l’immunité parlementaire d’Abdelkader Ouali. Pour rappel, Abdelkader a été élu en 2017 député FLN de la circonscription de Mostaganem. Il a occupé plusieurs postes. Il a été wali de Tizi-Ouzou et d’Alger, puis secrétaire général du ministère de l’Intérieur. Il a également occupé les fonctions de ministre des Travaux publics et ministre des ressources en eau dans le gouvernement Sellal. Abdelkader Ouali est poursuivi dans des dossiers relatifs au détournement de foncier. La demande de levée de l’immunité parlementaire est introduite par le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati. Le bureau de l’APN a statué sur le dossier, il y’a quelques jours, avant de le transférer à la Commission des affaires juridiques. Celle-ci devra interroger demain le principal concerné. Le cas échéant, une session plénière sera programmée pour voter la levée de l’immunité. Notons que plusieurs parlementaires –députés et sénateurs- poursuivis pour malversations ont perdu au cours de ces derniers mois leur immunité. Au sein de l’APN, Boudjemâa Talaï et Amar Ghoul ont renoncé à leur immunité, tandis que Mohamed Djemaï, Saker Berri et Baha Eddine Tliba sont allés jusqu’au bout de la procédure et ont attendu que leur immunité soit levée en séance plénière. Les députés ont, par contre, refusé de lever l’immunité de Smail Benhamadi. Au sein du Conseil de la nation, Said Barkat et Djamel Ould Abbès ont renoncé à l’immunité, tandis que les sénateurs ont refusé de lever l’immunité d’Ahmed Ouraghi (Tlemcen) et Ali Talbi (Tipaza).

Une pensée sur “APN : La levée de l’immunité parlementaire d’Abdelkader Ouali examinée demain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *