Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Ali Haddad condamné à 6 mois de prison ferme

L’ex-patron des patrons, Ali Haddad a été condamné aujourd’hui lundi à six mois de prison ferme ainsi qu’à 50.000 DA d’amende par le Tribunal de Bir Mourad Rais.  L’homme d’affaires s’est également vu retirer son passeport. Ali Haddad comparaissait pour faux et usage de faux. Celui-ci avait été arrêté le 31 mars dernier au poste frontalier d’Oum Tboul à la frontière algéro-tunisienne en possession de deux passeports algériens et d'une somme en devises. Il est détenu depuis à la prison d’El Harrach. Rappelons, que le procureur de la République avait requis une peine de 18 mois de prison ferme. Pour sa part, le Directeur des titres et document sécurisés au ministère de l'Intérieur, Hassan Boualem a écopé de deux mois de prison avec sursis. Notons qu’Ali Haddad est également au cœur d’un dossier d’octroi d’avantages indus dont il a bénéficié et de passation de marchés publics non conforme à la réglementation, actuellement instruit par le pôle spécialisé du tribunal de Sidi M’hamed. Pas moins de 12 hauts responsables et ministres dont les deux ex-Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, comparaissent depuis près d’une semaine devant la Cour suprême dans le cadre de cette affaire. Ouyahia, Sellal et  l’ex ministre du Commerce Amara Benyounes ont été placé en détention provisoire, tandis que les ex-ministres Zaalane,  Djoudi et Tou ont été mis sous contrôle judiciaire. L’Ex-wali d’Alger, Abdelkader Zoukh et le wali d’El Bayadh, comparaissent aujourd’hui devant la Cour suprême.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *