Air Algérie: poursuite de la grève du PNC, 40% des vols annulés

La grève du personnel naviguant commercial (PNC) de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, enclenchée lundi sans préavis, se poursuit mardi, conduisant à l'annulation de 40% des vols programmés, a affirmé le porte-parole de la compagnie, Amine Andaloussi. Ce même taux a été enregistré lundi, avec l'annulation de 13 vols programmés dont 10 sur des lignes internationales et 3 sur des lignes internes, selon le même responsable. Une cellule de crise a été mise en place pour le suivi de la grève et la gestion des vols avec la reprogrammation de ceux annulés en recourant à des avions de plus grande capacité pour accueillir un maximum de passagers", a-t-il ajouté. M.Andaloussi a confirmé à l'APS la suspension lundi, à titre conservatoire, des 62 grévistes du PNC. "Hier (lundi), le huissier de Justice a confirmé la vacance de 62 postes de travail suite à cette grève", a-t-il indiqué en ajoutant que "les procédures légales prévues en la matière" seront appliquées aux grévistes. Lire aussi: Air Algérie: la grève du personnel naviguant commercial est "illégale" Dans un communiqué diffusé lundi, Air Algérie avait indiqué que la grève de la corporation du PNC était "illégale". "Air Algérie tient à informer l'opinion publique qu'elle fait face depuis ce matin (lundi) à une grève illégale du personnel navigant commercial", a-t-elle annoncé en précisant qu'elle ne "pouvait pas tolérer le déclenchement d'arrêt de travail sur simple SMS, sans avoir au préalable respecté les procédures réglementaires et légales régissant le droit de grève". Rappelant qu'elle assurait une mission de service publique, Air Algérie assimile cette "façon de faire" à une "prise d'otage des usagers". Cette grève, initiée par le SNPNCA (Syndicat National du Personnel Navigant Commercial Algérien), a engendré, selon la compagnie, de "grandes perturbations ainsi que l'annulation de plusieurs vols". Les revendications de ce syndicat concernent principalement les salaires, selon la même source. Depuis 2017, la Direction des ressources humaines d'Air Algérie a entamé des négociations avec l'ensemble des partenaires sociaux (dont le SNPNCA) pour une démarche globale qui tient compte de la situation financière de l'entreprise, rappelle le communiqué. APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *