Aigle Azur suspend des vols, 200 passagers bloqués à Alger

  La déconfiture financière de la compagnie aérienne française Aigle Azur commence à produire ses premiers effets sur ses liaisons aériennes. Placée en redressement judiciaire, la compagnie spécialiste des liaisons aériennes entre l’Algérie et la France a annoncé avoir suspendu ses vols vers trois pays, à savoir le Mali, le Portugal et le Brésil. Aigle Azur maintient dans l’immédiat ses liaisons avec l’Algérie, qui représentent 50% à 60% du programme des vols de la compagnie. Mais les réservations pour l’ensemble des vols sont «pour le moment suspendues» à compter du 10 septembre, au lendemain de la date limite de dépôt des offres de reprise, a indiqué la compagnie dans un communiqué. Il n’en demeure pas mois que des turbulences affectent déjà les vols entre la France et l’Algérie. Selon plusieurs médias français, plusieurs passagers de la compagnie seraient bloqués à Alger depuis le 3 septembre. Selon la Chaîne info BFMTV, il s’agirait de 200 passagers du vol Alger-Toulouse qui attendent que leur vol puisse décoller depuis le 3 septembre. Ces derniers n’auraient d’ailleurs pas récupéré bagages enregistrés ni leurs passeports que la compagnie aérienne a conservés. Pour rappel, Aigle Azur a déposé le bilan et a été placée en redressement judiciaire le 2 septembre en raison de difficultés financières et d’un coup de force avorté de l’un de ses actionnaires. A la suite de quoi le P-DG de la compagnie aérienne à démissionné mercredi. Le sauvetage de la compagnie aérienne est tributaire d’une offre de reprise à l’échéance du 09 septembre. Fondée en 1946, Aigle Azur est la deuxième plus ancienne compagnie aérienne française. Elle emploie 1.150 salariés, dont 350 en Algérie, elle a transporté 1,88 million de passagers en 2018 et réalisé un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros en 2018 mais a perdu 40 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *