Agriculture : la CNMA accompagne les producteurs de tomates à Adrar

La Caisse nationale de mutualité agricole et le groupe agro-industriel Oucherif ont signé jeudi une convention d’assurance. Il s’agit précisément de la couverture du projet de production de tomate industrielle à Reggane dans la wilaya d’Adrar.  Celle-ci permettra, selon les propos du P-DG de la CNMA de sécuriser l’investissement de l’industriel et de garantir le revenu des agriculteurs. M. Cherif Benhabiles précisera dans ce sens que le rôle de la CNMA ne se limite pas à la simple vente de produits d’assurances, et à la mise à disposition des agriculteurs et des agro-industriels des produits financiers destinés à les préserver contre les risques, mais que la CNMA s’implique dans une véritable démarche d’accompagnement des acteurs du secteur. Aussi, explique-t-il, la CNMA et à travers l’accompagnement d’opérateurs qui investissent dans l’intégration des filières agricoles et industrielles tend à toucher plus de producteurs, agriculteurs et éleveurs. Il précise ainsi qu’à travers la convention signée avec le groupe Oucherif, il est question d’inciter les producteurs de tomates  travaillant en amont de la filière à  prendre une assurance susceptible de les couvrir contre les risques. Il ne s’agit pas là d’un simple produit financier, la couverture de la mutualité passe aussi par des conseils et une  formation susceptibles de prémunir ces producteurs de l’exposition au risque, explique-t-il. M. Benhabiles indique par ailleurs, que l’accompagnement de la CNMA s’illustre aussi par la réalisation des Dar El Fellah. Des centres qui assurent l’accompagnement des agriculteurs et des éleveurs par la formation et une expertise dispensées par des experts et ce, grâce à l’implication d’instituts spécialisés. Il s’agit aussi de fournir des services à titre gracieux à ces agriculteurs et à ces éleveurs. C’est ainsi qu’après Khenchela, M. Benhabiles a indiqué que la CNMA a prévu d’installer un centre analogue à Adrar sur une superficie de 4 hectares, où il est prévu en plus des services suscités, de créer un laboratoire d’analyse ainsi qu’un centre de collecte de lait de chamelle. Il a également indiqué que la CNMA entend rééditer l’expérience à Relizane. De son côté, M. Abdelhamid Oucherif, patron du groupe Oucherif a mis en avant les investissements consentis pour la réhabilitation de la conserverie d’Adrar depuis 2008 et qui a rouvert ses portes en février 2015 après une fermeture de plus de 17 ans.  Celui-ci  explique que ses projets se multiplient dans la wilaya d’Adrar. En plus de ses projets d’extension de l’usine de transformation de  tomate à Adrar et qui permettrait d’absorber la production des agriculteurs travaillant avec l’usine et dont les surfaces ont quasiment quadruplé depuis l’ouverture de l’unité, il évoque des investissements dans l’agriculture pour la production de Tomate industrielle et de céréales sur une surface de 2.000 hectares. M. Oucherif évoque aussi un projet de transformation des variétés locales de dattes et dont la commercialisation aussi bien dans le Nord du pays qu’à l’export est complexe en raison de leur fragilité. Il explique qu’il existe un véritable potentiel à Adrar avec 300 variétés de dattes d’excellente qualité, mais dont les palmeraies sont laissées à l’abandon par manque de débouchées commerciales. Et d’ajouter que son projet de transformation de dattes pour la fabrication de sucre liquide a pour objectif de relancer l’activité et de faire revivre les palmeraies. Il précise que 50 % de la production sera destinée à alimenter ses unités de fabrication de jus, de soda et de confiture à Sétif en sucre liquide et 50 %  seront destinés au marché et à l’export. Notons que le groupe Oucherif compte plusieurs unités. Il s’agit de deux conserveries pour la production de tomate concentrée de marque Maison Latina à Chelghoum Laid et Sétif, d’unités de fabrication de jus et de sodas à Sétif de marque Fouara et enfin une conserverie à Adrar pour la production de tomate concentrée de marque Foggara.    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *