Affaire Sonatrach-Saipem : 5 ans de prison pour Farid Bedjaoui

    Le tribunal de Milan a rendu mercredi son verdict dans l’affaire Sonatrach Saipem, au bout de trois années d’un procès haletant. Les principaux protagonistes de l’affaire ont été condamnés à des peines allant de 4 à 5 ans de prison. C’est ainsi que Farid Bedjaoui a été condamné par contumace à une peine de 5 ans et 5 mois de prison ferme.  Ses proches, Samir Ouraied et Omar Habour, soupçonné d'avoir participé au blanchiment de l'argent, qui n’ont pas non plus assisté au procès ont été condamné à 4 ans et un mois de prison. Côté italien le groupe pétrolier italien Eni et son ex-patron Paolo Scaroni ont été acquittés. Scaroni actuellement vice-président de Rothschild et président du club de football italien du Milan AC, a été acquitté, car le tribunal a considéré que Scaroni n’était pas responsable des contrats signés par Saipem. Par contre, Saipem a, elle, été condamnée durant ce procès de première instance à une amende de 400.000 euros et à la confiscation --en lien avec les autres condamnés-- de 197 millions d'euros, considérés comme la valeur du pot-de-vin payé. Et son président à l'époque des faits, Pietro Tali, s'est vu infliger 4 ans et 9 mois de prison. L'ex-directeur de Saipem en Algérie, Pietro Varone, a écopé pour sa part de 4 ans et 9 mois de prison et l'ex-directeur financier de Saipem puis d'Eni Alessandro Bernini de 4 ans et un mois. Le procès, ouvert il y a trois ans, portait sur le versement présumé de rétro commissions 197 millions d'euros de pots-de-vin entre 2007 et 2010. Selon l'accusation, ce versement aurait permis à Saipem d'obtenir des contrats pour 8 milliards d'euros, et à Eni d'acquérir les droits d'exploitation du gisement de gaz de Menzel, via le rachat de la société First Calgary Petroleums. Mais le tribunal de Milan a jugé que le second fait n'était pas avéré. Le tribunal a également rejeté les demandes d'indemnisation de Sonatrach et de l'agence de recouvrement italienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *