Actifs d’Anadarko à Berkine : Sonatrach s’oppose à Total et exerce son droit de préemption

    Sonatrach récupère les actifs d’Anadarko dans le bassin de Berkine. La compagnie nationale des hydrocarbures exercera son droit de préemption dans le cadre de la cession des actifs da l’Américain Anadarko à la compagnie française Total. Une décision motivée par le fait l’incompatibilité de l’opération de fusion acquisition entre Total et Anadarko avec la réglementation nationale en vigueur, explique communiqué de ministère de l’Énergie. « Une opération de fusion/acquisition a été opérée, le 3 août 2019, entre les compagnies pétrolières américaines Anadarko et Occidental.   Dans le cadre du processus de cette fusion/acquisition, Occidental cédera l’ensemble de ses intérêts, nouvellement acquis en Afrique, au profit de TOTAL.   Anadarko, partenaire de Sonatrach sur le périmètre de Berkine a sollicité, conformément à la loi sur les hydrocarbures, l’approbation du Ministre de l’Énergie, pour le changement de contrôle "d’Anadarko Algérie" au profit de la compagnie Occidental.   En vertu de la réglementation en vigueur, Monsieur Mohamed ARKAB, Ministre de l’énergie, s’est prononcé sur cette opération et a déclaré son incompatibilité avec le maintien d’Anadarko dans le contrat d’association sur le périmètre de Berkine.     En conséquence, Sonatrach exercera son droit de préemption sur les intérêts détenus par Anadarko en Algérie », explique le ministère de l’Énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *