Abdou Semmar condamné à deux ans de prison pour diffamation

Le journaliste et directeur du site d’information online Algérie Part a été condamné, par contumace, à deux ans de prison ferme pour diffamation. Selon Ennahar Online, Abdou Semmar et Merouane Boudiab ont été condamnés à une peine de 2 ans de prison ferme et à une amende de 500.000 dinars chacun, par le tribunal de Bir Mourad Rais, dans l’affaire l’opposant à Mohamed Mokadem, alias Anis Rahmani, propriétaire du groupe de médias Ennahar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *